En ce moment
 
 

1500 foyers éclairés... au jus de choucroute

 
 

Il s'agit d'une première. En Alsace, une station d'épuration mécanise le jus de choucroute. Résultat: la centrale produit l'équivalent de la consommation d'énergie de 1500 foyers.

Jean-Luc Meyer n’en revient toujours pas. Ce choucroutier à Krautergersheim, un petit village près de Strasbourg, peut désormais s’éclairer avec son jus de choucroute. «On était loin de se douter qu’un jour, on ferait de l’électricité avec notre choucroute ou avec nos effluents de choucroute. Jusqu’à présent, c’était comme un déchet». Jean-Luc Meyer rapporte désormais son jus de choucroute à la station d’épuration à quelques centaines de mètres du village. La station est high-tech avec un mécaniseur où des bactéries vont transformer ce jus de choucroute en électricité.

"C'est la première station d'épuration de jus de choucroute"

«C’est la première station d’épuration qui mécanise les jus de choucroute» , confie le maire de Meitstratzheim, André Weber, à RTL France. «Et donc, on produit du gaz au départ, transformé par la suite en électricité. La pleine saison des livraisons du jus de choucroute, c’est en ce moment. Là, les deux moteurs tournent à fond. Vraiment, là, on est en pleine production» . La station produit désormais en biogaz l’équivalent de la consommation d’énergie de 1500 foyers.

 




 

Vos commentaires