En ce moment
 
 

Intempéries en France: un mort, cinq blessés, 170.000 foyers sans électricité

Intempéries en France: un mort, cinq blessés, 170.000 foyers sans électricité

(Belga) Un homme a été tué et au moins cinq autres personnes ont été blessées vendredi dans le sud-ouest de la France, à la suite de vents violents qui ont fouetté dans la nuit le littoral atlantique et l'intérieur des terres, privant plus de 170.000 foyers d'électricité.

Selon les pompiers, un automobiliste de 70 ans a été tué en fin de matinée sur une route du Pays basque, à Ilharre, lorsque son véhicule a percuté violemment un arbre tombé sur la chaussée à cause des intempéries. Cinq autres personnes ont été blessées par des chutes d'arbres sur leur voiture, dont deux hommes de 45 et 22 ans grièvement. Trois autres conducteurs ont été légèrement blessés dans des circonstances similaires. L'épisode pluvieux et venteux a atteint son pic en fin de nuit sur la façade atlantique et jusque loin en plaine, avec des pointes à 143 km/h relevées à Millau. Au plus fort de l'épisode dans la nuit, 400.000 foyers ont été privés d'électricité, selon le gestionnaire du réseau de distribution d'électricité Enedis. Ils étaient encore 170.000 à la mi-journée. Sur 14 départements de la région placés en vigilance orange dès jeudi, neuf le restaient vendredi à la mi-journée pour vents violents, inondations, ou pluie-inondation, selon Météo-France. Dans le Sud-Est par ailleurs, toute la Corse, île française en Méditerranée, était en vigilance orange vents violents, avec des rafales prévues de 100 à 130 km/h, "jusque 160 km/h ou plus sur les caps et en montagne", selon Météo-France. Le trafic maritime de et vers la Corse était fortement perturbé et plusieurs vols au départ et à l'arrivée de l'aéroport de Bastia ont été annulés. Dans les Alpes, Météo-France a également mis en garde contre un risque d'avalanche "fort", une "activité avalancheuse au cours des prochaines 24 heures", qui n'est observée en moyenne que "deux fois par an". (Belga)

Vos commentaires