En ce moment
 

L'organe de contrôle de la police manque de personnel pour mener ses missions

(Belga) L'Inspection générale de la police fédérale et de la police locale (AIG), organe de contrôle de la police, n'a plus assez de personnel pour toutes ses missions, rapportent les titres Sudpresse vendredi, sur base du rapport d'activité portant sur la période 2013-2017.

L'AIG a pour mission d'examiner l'efficacité et l'efficience de la police fédérale et des corps de police locale. Alors que les années précédentes l'AIG menait des inspections relatives aux lieux d'enfermement de la police (48 cellules contrôlées à la police fédérale en 2016 et 203 dans les zones locales entre 2013 et 2016), elle n'a effectué aucune inspection de ce type en 2017, en raison d'un manque de capacité. Le personnel disponible est passé de 85 personnes en 2013 à 71 au 31 décembre 2017. La diminution significative de la capacité en personnel est particulièrement mise en cause. "Cette tendance risque de se prolonger si l'on se fie au nombre de départs naturels potentiels dans les années futures. Le constat s'impose et il est clair. Sans apport de sang neuf, nous ne pouvons exclure que l'Inspection générale ne rencontre de graves difficultés à assumer l'ensemble de ses missions réglementaires", affirment l'inspecteur général et commissaire divisionnaire Thierry Gillis et son adjoint Johan De Volder. "Les blocages récurrents des crédits en matière de personnel, de frais de fonctionnement et d'investissements sont préoccupants depuis plusieurs années", poursuivent-ils. Il ajoutent que "les implications budgétaires hypothèquent le fonctionnement général réglementaire et interne de l'AIG". (Belga)

Vos commentaires