La France réveillonne sous haute surveillance

La France réveillonne sous haute surveillance

(Belga) La France fêtait lundi le passage à la nouvelle année sous haute surveillance de crainte de débordements provoqués par des "gilets jaunes", dont la mobilisation a toutefois fortement décru ces derniers jours à Paris et en province.

Sur les Champs-Elysées, épicentre de la contestation ces dernières semaines, seuls quelques dizaines de "gilets jaunes" discutaient dans une ambiance bon enfant au milieu de touristes du monde entier et de badauds venus réveillonner. À Bordeaux, une centaine d'entre eux occupaient le pont d'Aquitaine, qui a connu des heurts les semaines passées. Les "gilets jaunes" ont appelé à "faire la fête" sur ce pont, promettant barbecues et feux d'artifice. "On fait ça pour que Macron ne nous oublie pas et lui montrer qu'on sera là en 2019", a résumé Cyrille Pionneau, 49 ans. "Mais ce soir, ce n'est pas une manifestation, c'est un 1er de l'an entre gilets jaunes, entre gens du peuple, avec des gens qui ont trouvé une famille". Les autorités ont déployé 148.000 membres des forces de sécurité, dont 12.000 dans la capitale, théâtre de scènes de guérilla urbaine lors de manifestations de ce mouvement né le 17 novembre pour un changement de cap économique du président Macron. Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner a aussi évoqué la menace terroriste dans un pays toujours sur le qui-vive depuis le début de la vague d'attentats djihadistes en 2015. Dans son allocution télévisée, Emmanuel Macron a appelé les Français à cesser de se "déconsidérer ou de faire croire que la France serait un pays où les solidarités n'existent pas, où il faudrait dépenser toujours davantage". Selon lui, la "colère" des "gilets jaunes" a surtout montré que "nous ne sommes pas résignés". Depuis un mois et demi, les "gilets jaunes" réclament une revalorisation de leur pouvoir d'achat et d'avoir davantage de poids dans les prises de décisions publiques. Dans la capitale, un périmètre de protection a été instauré dès 16h00 autour des Champs-Elysées et de la place de l'Étoile. Un spectacle son et lumière suivi d'un feu d'artifice doit débuter à partir de 23h00 sur la célèbre avenue. (Belga)

Vos commentaires