En ce moment
 

La mère de Maëlys, tuée par Nordahl Lelandais, prononce des mots durs: "Il a jeté ma fille comme un déchet, je veux qu'il paie" (vidéo)

  • Affaire Maëlys: "Notre fille a été jetée dans la nature comme un déchet"

  • Plus de 250 personnes défilent en souvenir de la petite Maëlys

 

Une marche blanche se déroule à Pont-de-Beauvoisin en France, en mémoire de la petite Maëlys, un an après sa disparition.

Plus de 250 personnes tenant des ballons blancs et vêtus de T-shirts à l'effigie de Maëlys se sont mis en marche à 15H00 précises au Pont-de-Beauvoisin (Isère, en France) pour commémorer la disparition de la fillette, intervenue il y a un an jour pour jour. Les parents de l'enfant, Joachim De Araujo et Jennifer Cleyet-Marrel, ainsi que sa soeur Colleen, se tenaient en tête de cortège, derrière une grande banderole "Pris en otages. Vérité pour Maëlys".

 
La mère de Maëlys livre un poignant témoignage

La famille de la fillette, disparue lors d'une fête de mariage dans cette petite ville, reproche à son meurtrier présumé, Nordahl Lelandais, de les laisser dans l'ignorance des circonstances du drame par son silence. "Il nous a pris en otage parce qu'on ne sait pas la vérité et il nous a fait attendre, attendre, attendre pour nous dire 6 mois après où était Maëlys, a dit la mère de la fillette disparue. C'est un manipulateur et un menteur et on voudrait qu'il assume ses actes et qu'il nous dise la vérité. Nous, on n'a pas pu récupérer notre fille, dans l'attente, dans une souffrance insupportable et on veut qu'il parle, qu'il dise la vérité. (...) Cela fait un an de douleur, un an de souffrance. On n'a pu juste récupérer notre  fille. On ne l'a pas revue. On n'a vu qu'un cercueil fermé. Elle a été jetée dans la nature comme un déchet notre fille et nous on voudrait qu'il paye pour tout ce qu'il lui a fait."  

Des membres du Collectif Maëlys portaient de grandes pancartes sur fond tricolore avec la photo de la fillette et la phrase "Justice pour Maëlys".

A la fin de la manifestation, famille et participants se sont recueillis devant la salle polyvalente où se tenait le mariage après un lâcher de ballons blancs.

Vos commentaires