En ce moment
 

La N-VA poursuit sa descente dans un nouveau sondage

(Belga) La N-VA poursuit sa descente dans un nouveau sondage du Soir-RTL-TVI-HLN-VTM qui pointe les nationalistes à 25% des intentions de vote en Flandre, bien en-dessous des 30% dont il était auréolé. En Wallonie, le PS reste en tête malgré une baisse confirmée à 23,6%, mais c'est 3% de mieux que le MR. A Bruxelles, DéFI réalise une belle opération avec 15,8%, prenant la deuxième place derrière le MR, à 19,5%. En baisse, la N-VA reste de loin le premier parti flamand dans la capitale (6,5%).

En Wallonie, le PTB retrouve le podium avec 13,1%. Il devance Ecolo (10,9%) et le cdH (10,1%). Ce sondage confirme la percée wallonne de DéFI à 6,9% alors qu'Olivier Maingain monte sur la troisième marche du podium wallon, y rejoignant Didier Reynders, derrière Paul Magnette et Elio Di Rupo. A Bruxelles, les socialistes se font doubler par DéFI et tombent à la troisième place, malgré un léger rebond à 14,9%, par rapport au précédent sondage. Derrière, Ecolo, en hausse, avec 13,1%, devance le PTB (9%) et le cdH (6,3%). Olivier Maingain domine le classement des personnalités dans la capitale devant Didier Reynders et Paul Magnette. En Flandre, le Vlaams Belang (11,3%) semble profiter du ressac de la N-VA qui intervient dans la foulée de l'affaire Schild&Vrienden qui a mis au jour les accointances de certains militants nationalistes avec ce groupuscule d'extrême droite. Sur la deuxième place, le CD&V conforte sa position à 17,2%. Groen continue sa progression à 14,1%, sur la troisième marche du podium. Le sp.a est pointé à 12,1%. Le PTB manque de peu le seuil électoral (4,4%). Si elle perd en vitalité, la N-VA voit ses personnalités maintenir le cap avec Theo Francken et Bart De Wever, escortant le Premier ministre Charles Michel sur la deuxième place du classement flamand. (Belga)

Vos commentaires