En ce moment
 

Le PTB recevra sa dotation pour les voix obtenues en Flandre

Le PTB recevra sa dotation pour les voix obtenues en Flandre

(Belga) La Chambre a rejeté vendredi les conclusions de la commission des dépenses électorales à propos des dotations du PTB et de DéFI et approuvé une motion du PTB. Ce faisant, le parti communiste recevra 1,6 million d'euros pour les voix qu'il a obtenues en Flandre en 2014 sans pour autant y avoir décroché un élu.

Le dossier était en souffrance depuis les dernières élections législatives. Il a été influencé par une décision rendue en faveur de DéFI pour un cas comparable. Lors de sa dernière réunion, le 26 mars, la commission des dépenses électorales avait refusé d'octroyer cette dotation dite variable au motif que le PTB s'était présenté sous des numéros nationaux différents dans les trois Régions du pays. L'Open Vld et la N-VA avaient soutenu cette thèse ainsi que deux des quatre experts de la commission. Le MR et les deux autres experts s'étaient abstenus. Les voix du PS, du cdH, du CD&V et du sp.a, en faveur de la dotation pleine et entière au PTB, n'avaient pas été suffisantes. Les écologistes étaient absents. Le PTB a déposé une motion qui rejette ces conclusions. Il a obtenu le ralliement du cdH, du PS, d'Ecolo-Groen, du sp.a et de DéFI. Le MR et le CD&V se sont abstenus. L'Open Vld et la N-VA ont voté contre. Jeudi, à 13h30, les deux élus fédéraux du PTB, Marco Van Hees et Raoul Hedebouw, ainsi que le président, Peter Mertens ont mené une action à l'arrière du parlement en compagnie de militants pour dénoncer l'attitude des nationalistes et des libéraux flamands. Le rejet des conclusions implique également qu'il n'y aura pas d'appel de la décision favorable à DéFI. Il est question ici d'une somme de 183.000 euros majorée des intérêts. La Chambre a en revanche rejeté une motion similaire introduite par le député Aldo Carcaci (PP) au bénéfice de son parti. (Belga)

Vos commentaires