En ce moment
 
 

Notre-Dame de Paris: comment éliminer la pollution au plomb dans les écoles à proximité ?

Notre-Dame de Paris: comment éliminer la pollution au plomb dans les écoles à proximité ?
Notre-Dame

Les travaux de nettoyage dans la cathédrale Notre-Dame de Paris se poursuivent. Suite à l'incendie de l'édifice, le taux de plomb est anormalement élevé dans l’école voisine de St-Benoit.

À proximité de la cathédrale Notre-Dame de Paris, des ouvriers en combinaisons blanches s’activent dans la cour de l’école St-Benoit. L’établissement est situé à moins d’un kilomètre de la cathédrale Notre-Dame de Paris et, suite à l'incendie de l'église, le taux de plomb est anormalement élevé dans l'école. Des particules de plomb contenues dans la toiture et la flèche de l’édifice ont été projetées pendant l'incendie et ont notamment atterri dans la cour de l'école, qui va devoir être dépolluée. 

L’opération consiste à pulvériser un liquide qui fixe le plomb dans le sol, avant d’arracher le bitume pour le remplacer. Une méthode radicale, mais nécessaire. C'est ce que nous explique Inès Lefranc,cheffe du service parisien de Santé environnementale"Pour vous donner des ordres de grandeur, lors de la première série de prélèvements et d'analyses, le niveau était de l'ordre de 7000µg (NDLR: de plomb) par mètre carré dans chacune des cours. Après la première intervention de nettoyage au jet d'eau, les niveaux ont été diminués de moitié et là, définitivement suite au débituminage, la contamination au plomb sera totalement éliminée."

Des riverains et des association accusent la Ville d’avoir tardé à réagir. Quatre mois après l’incendie, elle met désormais les bouchées doubles pour dépolluer les établissements scolaires autour de la cathédrale. Sur 12 écoles analysée, 4 présentent un taux de de concentration de plomb anormalement élevé.

Finir à temps pour la rentrée

La Ville de Paris espère pouvoir terminer les travaux dans les écoles à temps pour la rentrée. "Il nous reste une école, dont on attend les résultats. Et s'il s'avérait que les taux étaient trop élevés, on emploierait certainement la même méthode, ou en tout cas, la méthode qui serait jugée la plus efficace pour ouvrir pour la rentrée", a indiqué Bérénice Delpal, directrice des Affaires scolaires de la Ville de Paris.

La  dépollution en urgence de l’école St-Benoit va coûter 200.000 euros à la Ville de Paris. La fin du chantier est prévue le 24 août, juste a temps pour la rentrée scolaire.

Vos commentaires