En ce moment
 

Orages: Près de 800 foyers toujours privés d'électricité dans la Nièvre

Orages: Près de 800 foyers toujours privés d'électricité dans la Nièvre
Salariés d'Enedis réparant une ligne électrique le 7 mars 2017, près d'Amplepuis (Rhône)JEFF PACHOUD

Près de 800 foyers étaient toujours privés d'électricité jeudi après-midi dans la Nièvre, conséquence des orages qui ont touché le département la nuit précédente, a annoncé la préfecture dans un communiqué.

Si "777 foyers sont encore sans électricité, la situation tendra à la normale en fin de journée grâce à la mobilisation" du gestionnaire du réseau de distribution d'électricité Enedis, a précisé la préfecture après un bilan établi à 14H30. En fin de matinée, 1.244 foyers étaient concernés.

"Les coupures d'électricité sont nombreuses, notamment à cause de l'explosion d'un transformateur à Fertrève et de câbles sectionnés. Des renforts ont été demandés par Enedis en provenance de Saône-et-Loire", avaient indiqué les autorités dans la matinée.

Dans ce même département, une maison a été détruite pendant la nuit par un incendie causé par la foudre à Nevers, qui a endommagé les deux maisons voisines. Aucun blessé n'est à déplorer.

En raison d'arbres tombés sur les canaux et sur les routes, la navigation fluviale a été interdite jeudi et le Conseil départemental a mobilisé huit équipes pour dégager les axes routiers encombrés.

Des mini-tornades ont par ailleurs été signalées à différents endroits. Les dégâts dus aux fortes rafales de vents portent essentiellement sur des toitures endommagées, avec divers degrés de gravité. À Champlin, un bâtiment agricole de 400 mètres carrés a été entièrement détruit.

Les pompiers, qui avaient été appelés jeudi matin sur une cinquantaine d'interventions dans le département pour des dégâts matériels, étaient encore mobilisés sur une quinzaine d'opérations jeudi après-midi.

La gendarmerie sécurisait ces opérations lorsqu'elles se déroulaient en bordure de routes et avait dénombré jeudi matin une vingtaine d'interventions.

La préfecture a activé le Centre opérationnel départemental en matinée afin de dresser le bilan des dégâts occasionnés par cette "forte activité orageuse" et de coordonner les actions de secours.

Vos commentaires