Paris Grand Slam: Agbegnenou intouchable, le Japon en démonstration

Paris Grand Slam: Agbegnenou intouchable, le Japon en démonstration
La Française Clarisse Agbegnenou médaille d'or en moins de 63 kg lors des championnats du monde de judo de Budapest le 31 août 2017ATTILA KISBENEDEK

Auréolée de son troisième titre mondial, Clarisse Agbegnenou a prolongé son incroyable série d'invincibilité en remportant un cinquième Grand Slam de Paris en -63 kg samedi à Bercy où le Japon a démontré sa force de frappe à un an et demi de ses Jeux olympiques de Tokyo.

Invaincue depuis 2017, "Gnougnou" a conquis un 24e tournoi de rang face à sa grande rivale slovène Tina Trstenjak qui l'avait privée de titre olympique en finale à Rio en 2016.

Dans le sillage de la triple championne du monde tricolore, Astride Gneto s'est adjugé une troisième place en -52 kg et Mélodie Vaugarny a remporté la finale 100% française pour la troisième place en -48 kg face à Mélanie Clément.

Le palmarès de l'équipe de France masculine en revanche reste vierge après la première des deux journées du Grand Slam de Bercy où un seul judoka a réussi à atteindre les quarts, Guillaume Chaine en -73 kg.

"C'est particulier", a concédé en conférence de presse Teddy Riner, en phase de reprise, qui était à Bercy pour recevoir son 6e dan. "On est en reconstruction. Les jeunes sont en train de faire leurs gammes, il faut nous laisser du temps", a plaidé le décuple champion du monde.

A un an et demi des Jeux olympiques de Tokyo en 2020 et sans même avoir envoyé à Paris tous ses N.1, le Japon paraît lui déjà prêt avec quatre victoires sur sept catégories disputées: Ami Kondo en -48 kg et Ai Shishime en -52 kg chez les dames, Soichi Hashimoto en -73 kg et Naohisa Takato en -60 kg chez les hommes.

Le triple champion du monde Takato collectionne là une quatrième victoire à Paris en autant de participations.

Et à ces quatre succès, s'ajoutent trois autres podiums pour l'équipe japonaise: une deuxième place et deux troisièmes.

En moins de 66 kg, le jeune Moldave Denis Vieru, 22 ans, a créé la surprise samedi en remportant son premier grand tournoi.

Le Grand Slam de Paris se termine dimanche avec 7 catégories au programme, dont les -100 kg où le Français Cyrille Maret, triple vainqueur à Paris et médaillé d'argent aux Mondiaux de Bakou en septembre, sera attendu.

Le directeur des équipes de France de judo Stéphane Traineau n'avait "pas fixé d'objectif" en amont du tournoi mais les Bleus ont récolté entre 9 et 11 podiums chez eux à Paris ces trois dernières années.

Vos commentaires