En ce moment
 

Quatre employés sur cinq ont reçu une augmentation salariale moyenne de 22,6 euros

(Belga) Sur les huit premiers mois de l'année 2018, trois employés sur quatre relevant de la Commission paritaire auxiliaire pour employés (CP200) ont reçu une augmentation salariale moyenne de 22,60 euros brut, selon une étude du bureau RH Acerta publiée mercredi. Durant cette période, aucune indexation ou augmentation sectorielle n'était prévue dans leur cas. Il s'agit donc d'augmentations dues par exemple à l'ancienneté ou à une promotion.

Au total, 79,82% de l'échantillon de 24.000 employés étudié ont reçu une augmentation de maximum 1% (22,60 euros en moyenne). Et quelque 13% des employés ont reçu une augmentation salariale de plus de 2,5%, pour un montant moyen de 142 à 623 euros, à la suite d'une promotion ou d'un élargissement de leur fonction. Selon Olivier Marcq, juriste chez Acerta, les augmentations allant de 0 à 5% (donc près de 90% des augmentations attribuées à la population d'employés étudiée) sont en très grande partie imputables à l'augmentation d'ancienneté annuelle. Au sein de la Commission paritaire 200, l'augmentation d'ancienneté annuelle pour les barèmes minimaux varie en effet en moyenne entre 0,30% et près de 2% en fonction de l'ancienneté et de la classe de fonction. Les augmentations plus importantes sont donc dues à une promotion ou un développement dans la fonction: 8,34% des employés ont reçu une augmentation salariale supérieure à 5%. Les emplois situés en Région de Bruxelles-Capitale offrent les meilleures opportunités d'augmentation. Le pourcentage d'employés qui n'ont pas reçu d'augmentation salariale est le plus bas (71,5%) et le pourcentage d'employés avec la plus haute augmentation salariale est le plus élevé (4,13%). L'étude relève enfin une importante croissance salariale pendant les premières années de présence au sein d'une entreprise et peu d'incitants financiers après plusieurs années d'ancienneté. (Belga)

Vos commentaires