En ce moment
 

"El Chapo" va demander un nouveau procès, cite le comportement des jurés

Joaquin Guzman, alias "El Chapo", lors de son extradition du Mexique aux Etats-Unis, en janvier 2017HO

Le narcotrafiquant Joaquin Guzman, alias "El Chapo", va demander la tenue d'un nouveau procès, ont indiqué vendredi ses avocats, mettant en avant des déclarations selon lesquelles plusieurs jurés n'auraient pas respecté les instructions du juge.

"El Chapo" a été reconnu coupable, le 12 février, des 10 chefs d'accusation retenus contre lui, notamment le principal, selon lequel il avait co-dirigé le cartel de Sinaloa, responsable de l'exportation de centaines de tonnes de cocaïne et d'autres drogues aux Etats-Unis, entre 1989 et 2014.

Dans un recours déposé vendredi devant le tribunal fédéral de Brooklyn, ses avocats évoquent l'interview qu'a donné, sous couvert d'anonymat, un juré à un journaliste du site Vice News, Keegan Hamilton, après la fin du procès.

Selon le juré, au moins cinq membres du jury ont contrevenu aux instructions du magistrat Brian Cogan, qui a présidé les débats durant les trois mois du procès.

Ces jurés ont ainsi lu plusieurs articles sur le dossier durant le procès ou consulté des messages sur les réseaux sociaux, ce que leur avait formellement interdit le juge, à plusieurs reprises.

La défense d'El Chapo, qui ne disposait théoriquement que de deux semaines pour solliciter la tenue d'un nouveau procès, a demandé au juge Cogan un délai supplémentaire, soit jusqu'à fin mars.

Selon l'avocat d'El Chapo, le nacotrafiquant demandera aussi une audience pour "déterminer l'étendue" de ce comportement --la consultation des médias-- chez les jurés.

Vice News a dit avoir interviewé pendant deux heures, lors d'une conversation vidéo, l'un des 18 jurés anonymes du procès. La personne a contacté la publication de sa propre initiative. Elle a refusé de donner son vrai nom au journaliste pour des raisons de sécurité, et ce dernier ne précise pas s'il s'agit d'un homme ou d'une femme et s'il (ou elle) était l'un des 12 jurés titulaires ou des six suppléants. Mais l'auteur de l'article dit avoir assisté au procès et affirme que cette personne figurait bien parmi les jurés.

Joaquin Guzman, 61 ans, est passible de la réclusion à perpétuité et connaîtra sa peine le 25 juin. Ses avocats ont déjà annoncé leur intention de faire appel.

Vos commentaires