En ce moment
 
 

"Important qu'une vie normale puisse reprendre à Mossoul"

(Belga) Après le combat contre l'Etat islamique à Mossoul, il est important de soutenir des projets pour rendre une vie normale à la ville irakienne, a souligné mardi le ministre de la Coopération au développement, Alexander De Croo. Durant une visite belgo-européenne en Irak, le ministre a lancé plusieurs projets de reconstruction dans cette ville ravagée.

De juin 2014 à juillet 2017, Mossoul a été sous le joug de l'Etat islamique. C'est aussi dans cette ville que les djihadistes avaient proclamé la création du califat. La ville a été ravagée surtout à l'ouest, dernière partie libérée de Mossoul. Le ministre De Croo et le commissaire européen à l'Aide humanitaire Christos Stylianides ont visité mardi plusieurs endroits de la ville où la vie a repris son cours normal. Ils ont notamment visité l'école élémentaire pour filles al-Sanadid, financée par l'Unicef. "On trouve ici des jeunes filles de 11 à 12 ans qui n'ont pas connu beaucoup d'autres choses que la guerre. Mais l'école et l'enseignement leur donnent une nouvelle perspective", a déclaré M. De Croo. "Cette école montre aussi qu'une vie normale peut reprendre. C'est une priorité vitale", ajoute-t-il. "Nous savons qu'une telle chose n'est pas facile car les temps sont durs. Beaucoup de gens ont été traumatisés par les évènements de ces dernières années. Mais l'UE et la Belgique resteront des partenaires pour la reconstruction". MM. De Croo et Stylianides ont aussi visité un hôpital de l'OMS. La Belgique fournira cette année 7,6 millions d'euros d'aide humanitaire à l'Irak. (Belga)

Vos commentaires