En ce moment
 
 

"J'ai des angoisses nocturnes": Michèle devait partir en République dominicaine en vacances... mais plusieurs touristes y sont morts récemment

©RTL INFO

Des touristes qui s'apprêtent à s'envoler pour la République dominicaine s'inquiètent. Plusieurs voyageurs américains sont morts sur cette île des Caraïbes ces derniers jours. Ces décès étaient dus à des problèmes respiratoires ou cardiaques. Mais les tours opérateurs se veulent rassurants: aucun lien n'a été établi entre ces décès.

Le mois dernier, Michèle Vandaudenard a réservé des vacances en République dominicaine. Deux semaines de farniente avec son fils sur les plages paradisiaques de l’île. Le lendemain de sa réservation, elle apprend qu’un touriste américain est décédé récemment sur place. "C'est là que j'ai réalisé qu'il y avait déjà une dizaine de décès de touristes américains qui étaient morts dans des circonstances un peu analogues", nous dit-elle.


Le FBI a dépêché une équipe sur place

Depuis un an, 9 Américains ont effectivement trouvé la mort en vacances en République Dominicaine. Ils ont succombé à des problèmes cardiaques ou respiratoires. Le FBI a dépêché une équipe sur place pour découvrir les causes de ces décès survenus dans des hôtels différents.

Pour l’instant rien ne permet d’établir un lien entre les victimes. Mais Michèle n’est pas rassurée. "Depuis quinze jours, je dors très mal. J'ai des angoisses nocturnes, je suis connectée H24 et chaque fois qu'il y a une information relative à un nouveau décès, je m'interroge", nous confie-t-elle.


TUI propose un changement

Le ministère des affaires étrangères n’a pas modifié ses avis de voyage pour la République dominicaine. Le tour opérateur de Michèle se montre rassurant. "Aux passagers qui seraient vraiment inquiets, nous proposons un changement, que ce soit de destination ou d'hôtel, sans frais, chez TUI, pour les départs avant le 15 juillet", explique Sarah Saucin, porte-parole de TUI

La proposition a été acceptée par Michèle. La semaine prochaine elle s’envole vers le Mexique.

Vos commentaires