En ce moment
 

1er-Mai: Philippe "n'exclut pas" de demander la dissolution "d'associations"

1er-Mai: Philippe
Le Premier ministre Edouard Philippe à Sancoins, près de Bourges, le 2 mai 2018GUILLAUME SOUVANT

Edouard Philippe a indiqué mercredi sur BFMTV qu'il "n'excluait pas" de demander la dissolution d'"associations" pour éviter de nouvelles violences comme celles qui ont émaillé la manifestation parisienne du 1er mai.

"On peut dissoudre une association de fait. Je n'exclus pas que nous ayons à prendre ce genre de décisions (...) Je ne m'interdis en rien de (le) proposer au président de la République de le faire", a expliqué le Premier ministre en marge d'un déplacement dans le Cher. Le FN avait notamment demandé mardi la dissolution de "milices d'extrême gauche".

Vos commentaires