En ce moment
 
 

Athlétisme: Allyson Felix tourne la page Nike avec un nouveau sponsor

Athlétisme: Allyson Felix tourne la page Nike avec un nouveau sponsor
L'Américaine Allyson Felix lors des séries du 400 m aux Championnats des Etats-Unis d'athlétisme, le 25 juillet 2019 à Des Moines dans l'IowaANDY LYONS

La sextuple championne olympique Allyson Felix a confirmé mercredi avoir signé un accord de sponsoring textile avec Athleta, une marque américaine de vêtements de sport pour femmes, tournant ainsi la page Nike dont elle a vivement critiqué la politique vis-à-vis des athlètes enceintes.

"Nous sommes ravis de l'accueillir dans notre famille. Elle est une inspiration pour chacune d'entre nous", a déclaré mercredi dans un communiqué Sheila Shekar Pollak, la patronne d'Athleta, une marque appartenant au groupe Gap.

Allyson Felix avait reproché à Nike de ne pas soutenir ses athlètes quand celles-ci décident de mettre leur carrière sportive entre parenthèses pour avoir des enfants, comme ça a été le cas pour elle en 2018.

A 33 ans, l'athlète américaine a révélé en mai que la marque à la virgule, son sponsor de longue date, lui avait proposé un contrat très réduit alors qu'elle revenait à la compétition après la naissance de sa fille.

Après avoir échoué à trouver un accord avec Nike, Felix, qui reste la seule femme dans l'histoire de l'athlétisme à avoir remporté 6 médailles d'or olympiques, a rechaussé les pointes sans sponsor la semaine dernière lors des championnats des États-Unis à Des Moines (Iowa).

Aucune information sur le montant de l'accord avec son nouveau sponsor n'a été révélée, mais le contrat inclut une protection totale en cas de grossesse.

"Je suis vraiment super excitée", a réagi Allyson Felix à l'hebdomadaire américain People magazine. "La façon dont ils me sponsorisent est incroyable. Ils s'intéressent à moi dans mon entièreté - une athlète, une maman, une militante. Être soutenue de cette façon, c'est génial."

Felix a recouru pour la première fois depuis plus d'un an la semaine dernière lors du meeting d'Iowa, qui faisait office de meeting de sélection pour les Championnats du monde de Doha début octobre.

Si elle n'est pas parvenue à se qualifier en individuel sur 400 m, sa sixième place en finale la rend éligible pour une place dans la Team USA pour le relai 4x400 m.

Felix a déjà annoncé qu'elle espérait bien se qualifier pour ses cinquièmes Jeux olympiques, à Tokyo en 2020.

Vos commentaires