En ce moment
 

Basket: les Françaises s'offrent un quart contre la Belgique au Mondial

Basket: les Françaises s'offrent un quart contre la Belgique au Mondial
La Française Sandrine Gruda lors des JO de Rio, le 16 août 2016Andrej ISAKOVIC

Les basketteuses françaises, emmenées par une Sandrine Gruda de gala (20 points), sont venues à bout de la Turquie 78 à 61 mercredi, pour s'offrir un quart de finale au Championnat du monde contre la Belgique, vendredi à Tenerife (Espagne).

Pour les Françaises, aux Canaries, rien n'est jamais facile. Même lorsqu'elles dominent une rencontre et pourraient se permettre une promenade, elles connaissent toujours des bas qui permettent à leurs adversaires de revenir dans la partie.

"On a quand même le don de se mettre en difficulté", a regretté la sélectionneuse de l'équipe de France, Valérie Garnier après la rencontre.

Ce fut le cas contre le Canada mardi pour le dernier match de la phase de groupe, avec un excellent premier quart-temps, mais une défaite de onze points (71-60) au final. Et ce fut à nouveau le cas dans ce barrage couperet et piégeux mercredi contre la Turquie, sans joker dans la poche.

"Il va falloir se remobiliser rapidement", avaient clamé à l'envi les Françaises d'une même voix mardi soir après le revers contre le Canada. C'est chose faite non sans quelques doutes dans la manière.

L'adversaire turc a quand même perdu de son lustre du début des années 2010 avec les départs l'an passé à la retraite de ses deux vedettes Birsel Vardali et Nevriye Yilmaz, qui avaient porté la Turquie en argent à l'Euro-2011 et en bronze à l'Euro-2013.

De plus, depuis le début du Mondial aux Canaries, les Turques avaient encaissé un lourd revers contre l'Australie (90-64) et une première défaite contre une équipe africaine, le Nigeria (74-68).

- Gruda et Miyem montrent la voie -

Les filles de Valérie Garnier ont dominé les débats, s'échappant très rapidement dans la rencontre, grâce notamment à Sandrine Gruda, qui a inscrit les dix premiers points de la rencontre pour les Françaises.

Avec un avantage qui est monté à seize points (31-15), les vice-championnes d'Europe se dirigeaient vers un match facile à gérer. Mais les premières minutes au retour des vestiaires ont été compliquées, avec des Turques revenues à trois points (45-42).

Plus fortes que les Turques au rebond et en attaque placées, les Françaises ont su réagir et refaire le break pour ne plus lâcher les commandes. Elles ont été aidées en fin de match par deux fautes techniques, venues d'un banc turc trop vindicatif.

"On est contentes d'avoir fait le travail. On n'est pas tombé dans le piège turc. C'est bien mais on va dire que ça commence pour de vrai. Après, ce sera encore plus sérieux", a estimé Endy Miyem.

Meilleure marqueuse de la rencontre, Sandrine Gruda a été remarquable, inscrivant vingt points en un peu plus de vingt-deux minutes de jeu. Dans son sillage, la capitaine Miyem a également été à son aise (18 points).

Pour valider la théorie de l'accident de parcours contre le Canada, il faudra toutefois confirmer contre la Belgique en quarts de finale vendredi, pour espérer voir le dernier carré, un stade de la compétition que la France n'a plus disputé depuis 1953.

Vos commentaires