En ce moment
 

Démission du procureur général de Géorgie, accusé de trafic d'influence

(Belga) Le procureur général de Géorgie a démissionné jeudi à la suite de manifestations de plusieurs milliers de personnes qui lui reprochent d'être intervenu en faveur du fils d'une relation au cours d'un procès pour meurtre.

Irakli Chotadze s'est défendu dans un communiqué publié sur le site internet du gouvernement, affirmant qu'il avait tout fait pour amener devant la justice les responsables de la mort de plusieurs adolescents lors d'une bagarre à Tbilissi l'an passé "Parce que je veux que vous croyiez en ma parole, je démissionne de mon poste aujourd'hui et je suis sûr que justice sera rendue dans cette affaire", écrit-il. Les accusations visant M. Chotadze sont apparues après que le tribunal a accepté de revoir à la baisse le chef d'accusation de l'un des suspects dont le père avait travaillé pour le procureur général, selon l'agence RIA Novosti. Après sa démission, plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées devant le parlement pour réclamer la démission du gouvernement. Le Premier ministre Guiorgui Kvirikachvili, qui a refusé de quitter ses fonctions, a ordonné une nouvelle enquête sur ces meurtres, a indiqué RIA Novosti. "J'ai toujours été et serai toujours au côté du peuple", a-t-il affirmé, ajoutant être allé à la rencontre des manifestants et s'être entretenu avec le père de l'une des victimes. Le ministre de l'Intérieur va diligenter une nouvelle enquête, plus rigoureuse, a affirmé le Premier ministre, selon qui le parlement se réunira lors d'une session spéciale dès que possible pour nommer les membres d'une commission d'enquête. (Belga)

Vos commentaires