Gaza: 12 "projectiles" tirés vers Israël, pas de victime

ISRAEL

(Belga) Douze projectiles, dont des roquettes selon des médias, ont été tirés à partir de la bande de Gaza durant la nuit de mardi à mercredi vers le territoire israélien, sans faire de victime, a annoncé l'armée.

Trois de ces projectiles ont été détruits en vol par des batteries d'Iron Dome, un système d'interception de roquettes déployé le long de la frontière, a ajouté l'armée. Auparavant, un avion et un char israélien avaient visé un véhicule appartenant à un responsable du Hamas "très impliqué" dans les incendies provoqués sur le territoire israélien par des cerfs-volants et des ballons enflammés lancés à partir de la bande de Gaza. Deux postes d'observation du Hamas, le mouvement islamique au pouvoir dans la bande de Gaza, ont également été attaqués dans le nord de cette enclave, a poursuivi l'armée dans un communiqué. Depuis le 30 mars, les Gazaouis manifestent le long de la barrière qui sépare l'enclave d'Israël pour dénoncer le blocus israélien qui dure depuis plus de dix ans et au nom du droit au retour des Palestiniens sur les terres qu'ils ont fuies ou dont ils ont été chassés à la création d'Israël en 1948. Au moins 134 Palestiniens ont été tués par des tirs israéliens depuis le début de la mobilisation. Aucun Israélien n'a été tué. Les manifestations ont culminé le 14 mai quand au moins 62 Palestiniens ont été tués alors que des milliers d'entre eux s'approchaient de la barrière frontalière massivement gardée par l'armée israélienne. Ils protestaient contre le transfert ce jour-là de l'ambassade des Etats- Unis en Israël de Tel-Aviv à Jérusalem. Israël a justifié sa riposte en affirmant qu'elle était nécessaire pour défendre ses frontières et arrêter les infiltrations. (Belga)

Vos commentaires