En ce moment
 
 

GP de Rép. tchèque: Marc Marquez remporte sa 6e victoire de la saison en MotoGP

GP de Rép. tchèque: Marc Marquez remporte sa 6e victoire de la saison en MotoGP
L'Espagnol Alex Marquez (Kalex) vainqueur du GP de République tchèque Moto2, sur le circuit de Brno, le 4 août 2019Michal CIZEK

L'Espagnol Marc Marquez (Honda), quintuple champion du monde en MotoGP et actuel leader du championnat, a remporté sa sixième victoire de la saison au Grand Prix de République tchèque, dimanche sur le circuit de Brno, 10e manche du Championnat du monde.

Marquez, parti de la pole position, a devancé l'Italien Andrea Dovizioso et l'Australien Jack Miller, tous deux sur Ducati. Il est ainsi devenu le quatrième pilote à atteindre la barre des 50 victoires en catégorie reine, après Valentino Rossi, Giacomo Agostini et Mick Doohan. La veille, le natif de Cervera avait déjà égalé le record de Doohan, avec la 58e pole de sa carrière.

Le Catalan de 26 ans a dominé la course de bout en bout imitant fidèlement la performance réussie plus tôt dans la journée par son frère cadet Alex, en Moto2. Il compte désormais 210 points et est en tête du classement après 10 manches sur 19, avec 63 points d'avance sur Dovizioso et 81 sur l'Italien Danilo Petrucci (Ducati).

"C'était une bonne course, j'ai réussi à rouler à mon rythme", a déclaré Marquez.

"J'ai vu que Dovizioso était derrière moi, j'ai poussé mais j'ai failli déraper. Je suis très content d'avoir mené à bien la course, malgré un problème avec le pneu arrière", a-t-il ajouté.

Le "rookie" français Fabio Quartararo (Yamaha-SRT), le plus rapide à l'issue des 3 séances d'essais libres mais seulement 10e sur la grille, s'est classé 7e, alors qu'un autre pilote français, Johann Zarco (KTM), a pris la 14e place, après avoir créé la surprise en réalisant le 3e chrono lors des qualifications.

Le départ de la course a été retardé de plus d'une demi-heure, en raison de la pluie tombée sur une portion de la piste située aux abords des stands et des premiers virages, alors que le reste du circuit est resté parfaitement sec.

Il aurait ainsi été trop risqué pour les pilotes d'opter pour les slicks, mais en même temps pas trop avantageux de s'élancer avec des pneus pluie, sur une piste qui séchait petit à petit.

Confrontés à cette situation, les organisateurs ont décidé de raccourcir la course d'un tour à 20, optant aussi pour une procédure de départ rapide.

Vos commentaires