En ce moment
 

Iran: 16 membres de l'EI arrêtés, 3 militaires tués dans des affrontements

(Belga) Les Gardiens de la révolution, l'armée d'élite iranienne, ont annoncé samedi l'arrestation de 16 membres présumés du groupe djihadiste Etat islamique (EI) et la mort de "quelques" autres, dans des affrontements dans le sud-ouest du pays. L'annonce a été relayée par leur site sepahnews, et par d'autres médias dont l'agence étatique Irna.

"Seize membres du groupe terroriste (EI) ont été arrêtés et plusieurs ont été tués" samedi lors d'affrontements "dans la région de Bamou", dans la province de Fars, a déclaré le général Mohammad Pakpour, chef de l'armée de terre des Gardiens de la révolution, qui a ajouté que "trois membres des Gardiens" avaient été tués. "Ces terroristes voulaient mener des attentats dans des villes frontalières et du centre du pays", a ajouté le général Pakpour. Les Gardiens ont affirmé que les membres du groupe s'étaient infiltrés en Iran depuis la frontière occidentale, avec l'Irak. Le 7 juin, deux attentats contre le Parlement iranien et le mausolée de l'imam Khomeiny à Téhéran avaient fait 17 morts et des dizaines de blessés. Il s'agissait des premières attaques revendiquées par l'EI en Iran. Téhéran a apporté une aide militaire aux gouvernements syrien et irakien pour combattre l'EI, en envoyant dans ces deux pays des conseillers militaires et des "volontaires". Ces derniers mois, les autorités iraniennes ont annoncé des dizaines d'arrestations de membres présumés de l'EI dans différentes régions du pays. (Belga)

Vos commentaires