Kamala Harris entame sa campagne par une attaque envers le président Trump

Kamala Harris entame sa campagne par une attaque envers le président Trump

(Belga) La sénatrice américaine Kamala Harris, candidate démocrate à l'élection présidentielle américaine de 2020, a entamé sa campagne par une attaque visant le président républicain Donald Trump et la promesse d'unifier un pays profondément divisé socialement, culturellement et politiquement.

En s'exprimant sur les marches de l'hôtel de ville d'Oakland, face à une large foule, la sénatrice a résumé sa candidature à un combat contre ceux tentés par la haine et la divsion. "Nous sommes ici en ce moment car nous devons répondre à une question fondamentale: Qui sommes-nous, qui sommes-nous en tant qu'Américains? Donc répondons à cette question. Nous sommes mieux que celà", a déclaré la sénatrice de 54 ans. Bien qu'elle n'ait pas mentionné Donald Trump nommément, il était évident à qui la candidate faisait référence lors de sa description du président et des ses actions. "Nous avons eu des leaders qui menacent et attaquent la presse libre et mettent en danger nos institutions démocratiques, ceci n'est pas notre Amérique", a poursuivi l'élue. Son discours était prononcé non loin du tribunal où elle a débuté sa carrière de procureur. Son parcours dans les services judiciaires américains sera sans aucun doute un pilier de sa campagne. Toutefois, certains opposants craignent que ses réformes du système pénal américain ne soient que trop timides, notamment pour apporter des réponses aux peines souvent très strictes pour les Afro-Américains. Si Kamala Harris arrive à ses fins, après avoir au préalable remporté les primaires démocrates, elle serait la première femme présidente des Etats-Unis, mais aussi la première Noire. Ce ne serait pas la première fois qu'elle décroche un titre de pionnière. Après deux mandats de procureure de San Francisco (2004-2011), elle a été élue, deux fois, procureure de Californie (2011-2017), devenant alors la première femme, mais aussi la première personne noire, à diriger les services judiciaires de ce grand Etat. (Belga)

Vos commentaires