L'Académie militaire d'Afghanistan prise pour cible par des assaillants

(Belga) Une attaque était en cours lundi depuis l'aube contre l'Académie militaire d'Afghanistan à Kaboul. L'attaque a commencé autour de 5H00 (1H30 GMT) par des tirs de roquette suivis de tirs d'armes automatiques et de RPG (grenades) et se poursuivait près de trois heures plus tard selon des témoins, dont le récit est confirmé par une source sécuritaire. Il s'agit de la troisième attaque armée à Kaboul en dix jours après celle visant l'hôtel Intercontinental le 20 janvier et l'explosion d'une ambulance piégée en centre-ville samedi.

L'opération n'a pas été revendiquée. "On a décompté quatre assaillants. Trois soldats afghans ont été blessés et maintenant les assaillants sont assiégés par les forces spéciales afghanes", a précisé la source sécuritaire peu avant 8h30, sous couvert d'anonymat. "Une grosse explosion s'est produite devant l'entrée, le bataillon a riposté. Je ne pense pas qu'ils aient pu entrer", a par ailleurs rapporté à l'AFP un officier joint dans l'enceinte qui a dit "craindre des victimes". "Je confirme que l'académie militaire est attaquée à Chahrahi Qambar" avait auparavant rapporté le porte-parole de la police de Kaboul Basir Mujahid. Le porte-parole de la présidence, Shah Hussain Murtazawi, a estimé dans un message que les assaillants avaient été "arrêtés au premier barrage". L'Académie Marshall Fahim, située dans le nord-ouest de Kaboul, forme l'armée afghane depuis les cadets jusqu'aux officiers d'état-major. Elle est considérée comme le "Saint-Cyr" d'Afghanistan, également surnommée le "Sandhurst des Sables" - références respectives aux écoles militaires d'élite de France et du Royaume-Uni. (Belga)

Vos commentaires