En ce moment
 
 

Rapatriements belges depuis l'Afghanistan: ce père de trois enfants aperçoit enfin sa fille sur notre caméra, "ça fait 3 jours que je ne dors plus"

Rapatriements belges depuis l'Afghanistan: ce père de trois enfants aperçoit enfin sa fille sur notre caméra, "ça fait 3 jours que je ne dors plus"
 
 

Les rotations s'accélèrent pour évacuer les Belges d'Afghanistan. Dimanche, 136 d'entre eux ont été pris en charge, à l'aéroport de Kaboul après une centaine, vendredi et samedi... Et ce lundi, encore 226 personnes doivent arriver à l'aéroport militaire de Melsbroeck. Nos envoyés spéciaux sur place ont suivi leurs déplacements.

Les évacuations par avion se poursuivent pour les Belges et ayants droits. Deux avions sont arrivés ce lundi matin en Belgique, tandis que plusieurs centaines de personnes sont déjà arrivées dimanche, et que quatre nouvelles rotations doivent avoir lieu entre Kaboul et Islamabad aujourd'hui. Les évacuations se font dans le cadre de l'opération "Red Kite" lancée par le gouvernement fédéral pour permettre à des centaines de personnes de quitter l'Afghanistan, pays tombé aux mains des talibans. Les avions qui sont arrivés en Belgique ce lundi se sont arrêtés à l'aéroport militaire de Melsbroeck

226 personnes ont été emmenées vers une caserne pour des contrôles administratifs et sanitaires, avant d'être autorisés à fouler notre territoire. Sur place, les proches de ceux qui étaient dans les avions ont demandé à notre équipe si on avait vu leur famille à l'aéroport. Un homme attendait son épouse et ses trois enfants, alors on a tenté de l'aider en montrant des images sur le petit écran de la caméra. Il aperçu sa fille, et ce fut le soulagement. "Je suis content qu'ils soient de retour. Cela fait 3 nuits que je ne dors pas. Ma femme a été deux fois à l'aéroport de Kaboul, mais elle a été refusée. Et hier, ça a marché", nous a confié ce père de famille :

Une matinée agitée

Vers 10h, le deuxième avion (affrété par la Défense) a atterri, avec 33 personnes à bord dont 1 diplomate. Ce qui porte à 226 le nombre de personnes qui arriveront en Belgique depuis Islamabad ce lundi.

Vers 8h30, un premier avion (Air Belgium) atterrissait avec 193 personnes à son bord, comme en témoigne notre envoyé spécial sur place. Après l'atterrissage, direction une caserne militaire en autocar de l'armée pour des contrôles administratifs et sanitaires : 





Plus tôt dans la matinée, on remarquait l'arrivée de 7 véhicules de police à Melsbroeck, vers 7h :


Qui sont-ils ? Où vont-ils ?

L’opération d’évacuation vise les Belges et leurs 'ayants droit', c’est à dire conjoint ou enfants n’ayant pas la nationalité belge. Elle vise aussi des Afghans qui ont travaillé pour la Belgique ou pour des organisations internationales humanitaires et de défense des droits humains. Parmi ces personnes, on retrouve des Néerlandais et un diplomate américain.

Toutes ces personnes seront transférées à la caserne militaire de Peutie, à Vilvoorde où ils passeront des étapes de contrôles administratifs et de testing Covid. La Sûreté de l'État et le Service général du renseignement et de la sécurité (SGRS- militaire) effectueront également des contrôles. Ils seront ensuite repartis en fonction de leur statut. Et si nécessaire, ils recevront des soins.

Les derniers chiffres

La Défense a fait le bilan des évacuations. Concernant les vols d’évacuation de Kaboul à Islamabad :

  • 20 août : un C-130 avec 16 personnes évacuées
  • 21 août : un C-130 avec 84 personnes évacuées
  • 21 août : un C-130 avec 83 personnes évacuées
  • 21 août : un C-130 avec 60 personnes évacuées
  • 22 août : un C-130 (CH11) avec 93 personnes évacuées
  • 22 août : un C-130 (CH07) avec 47 personnes évacuées
  • 22 août : un C-130 (CH11) avec 12 personnes évacuées
  • 22 août : un C-130 (CH07) avec 22 personnes évacuées

Donc au total, 400 personnes ont été évacuées de Kaboul ce week-end. 

Concernant l'arrivée des deux premiers avions à Melsbroek :

  • 23 août : avion d’Air Belgium avec 193 passagers à bord, atterri à 8h40.
  • 23 août : avion MRTT avec 33 passagers à bord, atterri à 9h55

 

Vos commentaires