En ce moment
 

La libération de deux soldats grecs est "un acte de justice" salue Tsipras

La libération de deux soldats grecs est
Le lieutenant Aggelos Mitretodis, un des deux soldats grecs détenus en Turquie, sort du tribunal d'Erdine, le 14 août 2018-
Grèce

La libération de deux soldats grecs détenus depuis mars dans une prison turque, ordonnée mardi par un tribunal turc, est un "acte de justice", a déclaré le Premier ministre grec Alexis Tsipras.

Leur libération "va contribuer au renforcement de l'amitié, du bon voisinage et de la stabilité dans la région", affirme Alexis Tsipras dans un communiqué.

Les autorités turques ont arrêtés les deux militaires grecs près de la frontière greco-turque, et les ont accusé d'avoir pénétré dans le territoire turc.

Les soldats ont soutenu s'être perdus en raison "du brouillard lors d'une patrouille frontalière".

"Je voudrais féliciter nos deux soldats et leurs familles pour leur patience, leur force et la confiance dans les efforts de nous tous, qui finalement ont eu une issue heureuse", a déclaré Alexis Tsipras dans ce communiqué.

"Leur retour est prévu demain (mercredi) en Grèce", a indiqué à l'AFP une source gouvernementale grecque.

L'arrestation de ces deux militaires grecs avait fait monter d'un cran les relations déjà tendues entre les deux pays voisins ces deux dernières années.

Cette tension est due au refus d'Athènes d'extrader en Turquie huit officiers turcs ayant fui en Grèce après le coup d'Etat manqué en Turquie en juillet 2016 et ayant bénéficié de l'asile un an plus tard.

Athènes avait à plusieurs reprises protesté auprès d'Ankara contre la détention "injuste" des deux Grecs, et leurs avocats avaient demandé au moins six fois leur libération de la prison d'Edirne.

Vos commentaires