En ce moment
 

Pacte migratoire: De Wever, le président de la N-VA, sort de sa réserve en demandant à ses partenaires de la "souplesse"

Le gouvernement fédéral est toujours en sursis. Bart De Wever vient de sortir de sa réserve. Le président de la N-VA demande à la Belgique de s'abstenir de voter le Pacte migratoire de l'ONU sur les migrations, à Marrakech. Une nouvelle réunion devrait avoir lieu ce samedi après-midi à propos de cet épineux dossier.

La N-VA demande que la Belgique s'abstienne lorsqu'il s'agira d'approuver le Pacte des Nations-Unies sur les migrations, a indiqué le président de la N-VA, Bart De Wever, à son arrivée au Conseil de son parti ce samedi.


"Nous ne pouvons vraiment pas accepter ce Pacte"

Le président des nationalistes flamands reconnaît que son parti a exprimé ses objections un peu tard mais il demande de la "souplesse" à ses partenaires, comme la N-VA l'a fait dans d'autres dossiers, en particulier celui des visites domiciliaires. "Nous ne pouvons vraiment pas accepter ce Pacte", a souligné M. De Wever.


"Nous demandons à nos partenaires la même souplesse"

"Dans le passé, on a toujours tenu compte des objections de l'un des partenaires. Nous l'avons fait aussi, en perdant parfois lourdement la face. Par exemple pour les visites domiciliaires, acceptées deux fois au gouvernement et retirées au dernier moment par un parti. Nous l'avons avalé, nous demandons à nos partenaires la même souplesse. Je pense que c'est la première fois que nous le demandons", a déclaré M. De Wever.


Réunion ce samedi vers 20h 

Le gouvernement fédéral se réunira samedi à 20h00 au cabinet du Premier ministre pour tenter d'arrêter sa position dans le dossier du Pacte des Nations Unies sur la migration, a-t-on appris de sources concordantes. Des contacts bilatéraux ont eu lieu durant la journée. Lundi commence une conférence internationale à Marrakech au cours de laquelle le Pacte doit être adopté. Le Premier ministre a annoncé à la Chambre jeudi qu'il s'y rendrait. "Tout le monde peut aller à Marrakech mais un gouvernement où il y a la N-VA ne peut se lier à ce Pacte", a ajouté Bart De Wever.

Vos commentaires