La première exécution d'un prisonnier au fentanyl a eu lieu aux Etats-Unis

(Belga) L'Etat du Nebraska a procédé mardi matin à la première exécution aux Etats-Unis d'un prisonnier par une injection létale contenant du fentanyl, un opioïde puissant à l'usage controversé.

Carey Dean Moore, 60 ans, avait été condamné à mort pour le meurtre de deux chauffeurs de taxi en 1979. Son décès a été prononcé à 10H47 (17H47 HB) mardi, a indiqué Scott Frakes, directeur du Département des services pénitentiaires du Nebraska. L'exécution a duré une vingtaine de minutes. "Calme et posé", selon les médias présents sur place, M. Moore s'est tourné vers ses proches pour leur adresser ses derniers mots, "je vous aime", à trois reprises. On lui a ensuite administré un cocktail original de quatre substances, dont trois n'avaient encore jamais été utilisées lors d'une exécution: le sédatif diazépam, le puissant analgésique fentanyl, le relaxant musculaire cisatracurium et du chlorure de potassium, qui arrête le coeur. L'usage du fentanyl, responsable de nombreuses morts par overdose aux Etats-Unis dans le cadre de la crise des opioïdes, est particulièrement décrié. Cet opiacé est 50 fois plus fort que l'héroïne et près de 100 fois plus fort que la morphine. Il a tué plus de 20.000 personnes en 2016 aux Etats-Unis. (Belga)

Vos commentaires