En ce moment
 
 

La Russie s'interroge sur la mort d'al-Baghdadi

(Belga) Le ministère russe de la Défense demande une preuve de l'opération militaire américaine en Syrie ayant conduit à la mort du chef de l'Etat islamique, Abou Bakr al-Baghdadi.

Un porte-parole du ministère a pointé des détails contradictoires émanant des différentes parties impliquées. Il n'y a pas de preuve convaincante que les Américains aient mené une telle opération dans une zone en Syrie qui n'est pas sous leur contrôle, a-t-il ajouté. De plus, aucune frappe aérienne n'a été recensée dans la zone d'Idlib ces derniers jours. Le ministère précise encore que la mort d'un chef de l'Etat islamique n'a pas d'importance depuis que les milices terroristes ont été démantelées en Syrie début 2018. La déclaration des Américains n'a pas d'influence sur la situation en Syrie. Tout danger n'est pas écarté en raison de la présence dans la région de nombreux terroristes, selon le ministère russe. Le président des Etats-Unis Donald Trump a annoncé dimanche la mort d'Abou Bakr al-Baghdadi lors d'une opération militaire américaine dans le nord-ouest de la Syrie. L'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) avait fait état d'une opération de commandos américains héliportés et débarqués dans la nuit dans la région d'Idleb (nord-ouest). Le chef de l'EI a été acculé par les forces américaines et se serait fait sauter à l'aide de sa ceinture d'explosifs. (Belga)

Vos commentaires