La tempête Lane quitte Hawaï, sans trop de dommages

La tempête Lane quitte Hawaï, sans trop de dommages
Des surfers profitent des vagues exceptionnelles apportées par l'ouragan Lane, sur la plage de Waikiki, à Hawaï, le 24 août 2018Ronen ZILBERMAN

L'ouragan Lane, devenu samedi simple tempête tropicale, quittait lentement les îles Hawaï après y avoir déversé des pluies torrentielles qui ont fait des dégâts mais pas de victime.

Lane, arrivé au large des îles américaines en ouragan de catégorie 5, la plus élevée, avait assez vite faibli, jusqu'à devenir vendredi soir (samedi matin GMT) une simple tempête tropicale.

Samedi après-midi (dans la nuit de samedi à dimanche GMT), il se trouvait à quelque 300 km au sud-ouest d'Honolulu, et continuait à se déplacer vers l'ouest à la vitesse de 15 km/h.

Les alertes ont été levées, à l'exception du risque d'inondation brusque, et samedi après-midi, tous les ports et aéroports opéraient à nouveau normalement.

Le passage de Lane a provoqué beaucoup moins de dégâts qu'on ne le craignait avant son arrivée: des inondations, quelques glissements de terrain, dont plusieurs bloquant une des principales routes du pays.

Mais les pluies devraient continuer jusqu'à dimanche, et donc les risques d'inondations ou de glissement de terrain sont toujours présents, ont prévenu les météorologues.

Le dernier ouragan important à avoir frappé Hawaï est l'ouragan Iniki, en 1992, qui avait fait six morts et des milliards de dollars de dégâts.

Vos commentaires