En ce moment
 

Le Belge impliqué dans le scandale sexuel chez Oxfam se défend: "Personne n'est parfait, mais je ne suis pas un cochon"

Le Belge impliqué dans le scandale sexuel chez Oxfam se défend:

Nos confrères de VTM ont recueilli le témoignage du Belge impliqué dans le scandale sexuel entourant Oxfam. Dans cet entretien exclusif, Roland van Hauwermeiren nie avoir organisé des orgies avec des prostituées avec l'argent de l'ONG. Il reconnait des erreurs, mais pas les accusations qui pèsent contre lui.

Roland van Hauwermeiren a envoyé une lettre ouverte à nos confrères flamands de VTM, avant d'accepter d'être interrogé à Liège. Il nie avoir organisé des soirées sexuelles lors de ses missions à Haïti ou en Afrique. Il accuse la presse de salir sa réputation. "Personne n'est parfait, mais je ne suis pas un cochon. Je ne me sens pas bien, à cause de soi-disant journalistes, qui ont fait croire qu'Oxfam était un instrument pour organiser des partouzes avec l'argent du brave citoyen, ce qui est absolument faux", affirme Roland van Hauwermeiren.


"On m'a tendu un piège"

L'homme avoue avoir eu des relations extra-conjugales, non tarifées, et avoir dansé avec des prostituées. "Au Liberia, on m'a tendu un piège. J'étais aussi bête de participer à une fête dans une discothèque, où les filles étaient assez audacieuses et peu habillées. Deux collègues anglais, mes adjoints, m'avaient invité. J'ai dansé avec ces filles, mais j'ai su après que c'étaient des prostituées. J'ai été sanctionné pour cela. J'aurais dû être prudent, et ça, je le regrette", se défend le Belge.

La réputation d'Oxfam Grande-Bretagne est écornée et Roland van Hauwermeiren est au centre d'un scandale qui ne cesse de s'étendre.

Vos commentaires