En ce moment
 

Le Chili soutient Abbas en vue de la création d'un Etat palestinien

ISRAEL

(Belga) Le président chilien, le conservateur Sebastian Piñera, a exprimé mercredi son soutien à la création d'un Etat palestinien "libre, souverain, indépendant et autonome".

"Non seulement la Palestine a le droit, mais également le soutien du Chili pour être un Etat libre, indépendant, souverain et autonome. Et le peuple palestinien a le droit à l'autodétermination", a déclaré le chef d'Etat chilien au terme de sa rencontre avec le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, en tournée en Amérique latine. Le pays sud-américain avait déjà soutenu en 2011 l'entrée de la Palestine à l'Unesco et l'obtention du statut d'observateur devant les Nations unies durant le premier mandat de M. Piñera (2010-2014), premier président chilien a visiter Ramallah. Le Chili a été en outre le premier pays à ouvrir une représentation diplomatique auprès de l'autorité palestinienne en 1998. Il reconnaît officiellement depuis janvier 2011 l'Etat palestinien. Lundi au Venezuela, le président Mahmoud Abbas a demandé aux pays latino6américains de ne pas transférer leur ambassade en Israël à Jérusalem, comme s'apprêtent à le faire les Etats-Unis. Donald Trump a annoncé en décembre sa décision de reconnaître Jérusalem comme capitale d'Israël, rompant avec ses prédécesseurs. Ce transfert très controversé est prévu le 14 mai pour coïncider avec le 70-ème anniversaire de la création de l'Etat d'Israël. Dans la foulée des Etats-Unis et du Guatemala, le Paraguay a annoncé mercredi qu'il allait transférer son ambassade en Israël de Tel Aviv à Jérusalem. (Belga)

Vos commentaires