En ce moment
 
 

Le président américain Joe Biden a atterri en Belgique

  • Le président américain Joe Biden a atterri en Belgique

  • L''arriv%C3%A9e%20de%20Joe%20Biden%20%C3%A0%20l''a%C3%A9roport%20militaire%20de%20Melsbroek

 
 
Joe Biden
 

L'avion présidentiel Air Force One s'est posé à 20h49 à Melsbroek en provenance de Londres où Joe Biden a participé au sommet du G7.

Le président américain Joe Biden est arrivé dimanche soir à Bruxelles pour participer à un sommet de l'Otan lundi et à une réunion avec les présidents des institutions de l'UE mardi avant sa rencontre mercredi avec le président russe à Genève.

Parti de Londres, où Joe Biden a effectué une visite d'Etat après son premier sommet du G7 à Carbis Bay, en Cornouailles, Air Force One s'est posé à l'aéroport militaire de Melsbroek à Bruxelles à 20H49.

L'une de nos équipes était présente sur le tarmac de Melsbroek pour assister à l'événement. Dès l'atterrissage d'Air Force One, l'avion transportant le président américain et son staff, un tapis rouge a été déroulé.

Le président a été accueilli par le Premier ministre Alexander De Croo. Une poignée de main et un bref échange, puis Joe Biden a pris place à bord de "The Beast", une des limousines blindées de la présidence américaine, pour gagner l'ambassade des Etats-Unis à Bruxelles où il va loger durant son séjour.

Un important dispositif a été mis en place pour assurer la sécurité du président américain et des dirigeants des 29 autres pays de l'Alliance durant leur séjour. Les Bruxellois ont été informés des difficultés attendues pour leurs déplacements durant les deux journées de la visite du président américain.

Présent dès 20h30 sur place, le Premier ministre belge s'est positionné pour accueillir Joe Biden dès sa descente des marches. Une fanfare composée d'une vingtaine de personnes avait également été prévue pour recevoir en musique le président américain.

L'instant était chronométré: à sa descente de l'avion, Joe Biden ne devait rester que 66 secondes sur le tarmac, précisément. Le président est finalement resté un peu plus, entre 1 minute 30 et 2 minutes, le temps de s'entretenir avec Alexander De Croo.

Sur la piste d'atterrissage, une trentaine de photographes, journalistes et caméramans étaient présents depuis de longues heures pour immortaliser l'événement. Les règles de sécurité sont drastiques: les reporters devaient être présents dès 15h et notre équipe a subi une série de vérifications et tout notre matériel a été inspecté scrupuleusement.

L'accueil du président américain n'a finalement duré que quelques minutes. Descendu d'Air Force One à 21h04, Joe Biden avait déjà rejoint son véhicule blindé pour quitter la base aérienne dès 21h07.

Le sommet de l'Otan lundi marquera "les retrouvailles" entre l'Amérique et ses alliés, malmenés durant la présidence de Donald Trump. La séance de travail doit durer trois heures, de 13H à 16H00, et adopter une déclaration négociée entre les capitales.

 




 

Vos commentaires