En ce moment
 
 

Les entreprises américaines n'ont que quelques jours de réserves en semi-conducteurs, selon le gouvernement

Les entreprises américaines n'ont que quelques jours de réserves en semi-conducteurs, selon le gouvernement
Le président Joe Biden plaide pour une hausse de la production des semi-conducteurs aux Etats-Unis, le 21 janvier 2022 à WashingtonSAUL LOEB
 
 

L'administration Biden a exhorté mardi le Congrès à adopter une loi visant à aider à la fabrication aux États-Unis de produits essentiels tels que les semi-conducteurs, soulignant que les industriels avaient vu leurs réserves fondre à un niveau alarmant.

Le département du Commerce a mené une enquête auprès d'industriels incluant les constructeurs automobiles et les fabricants d'appareils médicaux faisant apparaître que l'inventaire médian était passé de 40 jours de stock en 2019 à moins de 5 jours en 2021.

"Si une vague de Covid, une catastrophe naturelle ou une instabilité politique venait à perturber une usine étrangère de semi-conducteurs ne serait-ce que quelques semaines seulement, cela pourrait conduire à fermer une usine de fabrication aux États-Unis, mettant en danger les travailleurs américains et leurs familles", a indiqué le ministère dans un communiqué.

Ces puces informatiques sont essentielles pour un grand nombre de secteurs et de produits allant des voitures aux smartphones en passant par les équipements médicaux et même les aspirateurs.

"La chaîne d'approvisionnement des semi-conducteurs reste fragile et il est essentiel que le Congrès adopte le financement (pour fabriquer) des puces informatiques dès que possible", a déclaré la secrétaire au Commerce Gina Raimondo citée dans le communiqué.

"Avec une demande qui monte en flèche et la pleine utilisation des installations de fabrication existantes, il est clair que la seule solution pour résoudre cette crise à long terme est de reconstruire nos capacités de fabrication" aux États-Unis, a-t-elle ajouté.

Le président Joe Biden a proposé d'investir 52 milliards de dollars pour revitaliser l'industrie américaine des semi-conducteurs.

Le Sénat avait adopté en juin dernier cette loi sur l'innovation et la concurrence. "L'administration travaille avec la Chambre et le Sénat pour finaliser cette législation", avait indiqué la Maison-Blanche vendredi dernier.

"Chaque jour où nous attendons ce financement est un jour où nous prenons encore plus de retard", a déploré la ministre du Commerce.

La demande pour les semi-conducteurs a augmenté de 17% en 2021 par rapport à 2019, selon les données du département du Commerce. La majorité des usines tournent plus de 90% de leur capacité d'utilisation, ce qui signifie que la possibilité de fournir davantage de puces informatique est très limitée.

Le géant Intel a annoncé vendredi d'un investissement massif de 20 milliards de dollars pour produire aux États-Unis des puces électroniques. Mais la production ne commencera pas avant 2025.


 

Vos commentaires