En ce moment
 
 

Les habitants de l'île Maurice créent des "boudins de cheveux" pour contrer la marée noire

Voici l'étrange technique utilisée sur l'île Maurice pour contrer la marée noire: des boudins de cheveux
© RTL INFO
 
 

Les habitants de l'île Maurice respirent, plus de deux semaines après qu'un pétrolier se soit échoué sur un récif non loin des côtes. Tout le fioul contenu dans les réservoirs a été pompé. Les habitants se sont mobilisés pour éviter une catastrophe écologique. Ils se sont notamment coupé les cheveux pour faire barrage aux hydrocarbures.

Une marée noire, gluante et odorante: voilà le désastre qui s’empare de l’Ile Maurice depuis le naufrage d’un navire japonais il y a quelques jours.

Face à la catastrophe, les Mauriciens se retroussent les manches sur les plages… Mais aussi étonnamment dans les salons de coiffure. Dans ces commerces, tous les cheveux coupés sont récoltés. Des étudiants offrent même des coupes gratuites. "Quelque part, c'est de ça dont il s'agit, donc le besoin d'offrir ses cheveux pour aider le peuple mauricien à sauver son littoral", explique Romane Auchaybur, responsable d'un salon de coiffure.

Mais quel est donc l’étrange pouvoir du cheveu?

Tous les poils récoltés sont transformés en boudins comme ceux-ci. Même les poils de pinceau naturels sont utiles.

 

"C'est parce qu'ils ont une capacité d'absorption assez extraordinaire. En fait, les cheveux naturels et les poils animaliers sont hydrophobiques. Ils n'aiment pas l'eau mais ils adorent l'huile. Donc un kilo de cheveux, poils d'animaux naturels, peut absorber 8 litres d'huile", indique Joséphine de Ravel, coordinatrice de la collecte de cheveux.
1.000 tonnes de fioul se sont échappées du bateau. 3.800 ont été pompées à l’intérieur, ainsi que 200 tonnes de diesel. Les boudins de cheveux permettront d’absorber les résidus d’huile encore contenus dans l’eau.




 

Vos commentaires