Libye: le maréchal Haftar annonce la "libération de Derna" des "terroristes"

(Belga) L'homme fort de l'est libyen, Khalifa Haftar, a annoncé jeudi soir la "libération" de Derna, bastion des islamistes radicaux et seule ville de la région orientale qui échappait à son contrôle.

"Nous annonçons en toute fierté la libération de Derna, ville chère à tous les Libyens", a annoncé le maréchal Haftar dans un discours à la télévision, faisant état d'une "journée glorieuse". Il a promis aux habitants de Derna "une nouvelle ère de liberté, de sécurité et de paix". Plus tôt, un porte-parole de l'Armée nationale libyenne (ANL), autoproclamée et dirigée par M. Haftar, avait indiqué que "l'armée a pris d'assaut le dernier bastion de l'organisation al-Qaïda", dans le centre ville. La ville était sous le contrôle d'une coalition hétéroclite de milices islamistes et djihadistes hostiles à la fois à Haftar et au groupe Etat islamique (EI). Le maréchal Haftar avait lancé le 7 mai une offensive pour "libérer" cette ville côtière de 150.000 habitants située à 1.000 km à l'est de Tripoli et place forte historique des islamistes radicaux dans l'est libyen. Bête noire des islamistes, le maréchal Haftar soutient un gouvernement parallèle qui exerce son pouvoir dans l'est libyen et qui conteste l'autorité du Gouvernement d'union nationale (GNA), reconnu par la communauté internationale et basé à Tripoli. Il est accusé par ses détracteurs de vouloir se débarrasser de ses adversaires en les qualifiant de terroristes, en vue de prendre le pouvoir et d'instaurer une dictature militaire en Libye. Dans son discours, M. Haftar s'est félicité des "victoires écrasantes successives", en allusion à Derna et la reconquête la semaine dernière du Croissant pétrolier, poumon de l'économie situé dans le nord-est du pays. (Belga)

Vos commentaires