En ce moment
 
 

Louis Michel excédé par le comportement d'Israël: écoutez son interview

Le commissaire européen en charge de l'Aide humanitaire a réagi virulemment au bombardement d'un bâtiment de l'ONU et d'un hôpital par Israël. Écoutez son interview.

L'armée israélienne a violemment bombardé Gaza, jeudi, touchant un complexe de l'ONU, un bâtiment de presse et un hôpital. Ce qui a suscité une vague de condamnations dans le monde au 20e jour de son offensive dévastatrice contre le Hamas qui a tué près de 1.100 Palestiniens. Louis Michel s'est indigné au micro de Bel RTL.

> Ecoutez l'interview de Louis Michel

Ces attaques sont survenues alors qu'une intense activité diplomatique était en cours pour arracher un accord de cessez-le-feu sous les auspices de l'Egypte entre Israël et le mouvement islamiste Hamas.

Le commissaire européen en charge de l'Aide humanitaire, Louis Michel, s'est exprimé au micro de Bel RTL. « J'ai été profondément choqué et atterré d'apprendre cet incident », a commenté M. Michel. « Ceci est indéfendable. Rien n’explique ni ne justifie ceci. Je suis troublé par le comportement d’Israël ».

« Ça doit suffire ! »

Louis Michel s’en est pris virulemment à Israël : « Israël est une démocratie. A ce titre, je suis profondément choqué qu’une démocratie reconnue comme telle par tout le monde ne respecte pas le droit humanitaire international. Maintenant, ça doit suffire !».

A la suite de ce bombardement israélien qui a fait trois blessés, la principale agence de l'ONU d'aide aux réfugiés palestiniens (Unrwa) a annoncé jeudi la suspension de ses opérations à Gaza.

Le commissaire européen ne se dérobe pas : « Le Hamas est une organisation terroriste. Mais entre lutter contre un mouvement terroriste et tirer dans le tas en sachant qu’on va toucher des civils… Non, ce n’est pas possible ».

La Commission européenne est le principal bailleur de fonds de l'Unrwa. Sa contribution ordinaire s'est élevée à 113 millions d'euros au total en 2008.


Vos commentaires