En ce moment
 
 

Mexique: Taxco statufie son "roi de l'argent", le Français José de la Borda

 
 

La ville mexicaine de Taxco, célèbre pour ses mines d'argent exploitées par le conquistador espagnol Hernan Cortes, a érigé mardi une statue à un Français, Jose de la Borda, qu'elle considère comme un bienfaiteur, a constaté un correspondant de l'AFP.

Jose de la Borda, nom d'emprunt choisi par Joseph Gouaux Laborde, né en 1699 à Oloron, dans la province française du Béarn, a amassé une immense fortune dans les mines d'argent à Taxco au XVIIIe siècle, et en a utilisé une partie pour donner à la ville le cachet particulier qu'on lui reconnaît aujourd'hui au Mexique, ont expliqué les autorités locales.

Il a surtout lancé la mécanisation de l'extraction minière, créé un réseau d'eau potable dans la ville, et fait construire de ses deniers un des joyaux de la ville, l'église Santa Prisca y San Sebastian, chef d'oeuvre de l'art baroque. Son fils en aura été le premier prêtre.

De la Borda, qui avait dissimulé son origine française pour être autorisé à exploiter les mines d'argent, l'a toutefois révélée discrètement dans l'église, sur son portrait qui porte l'inscription "natural de los reynos de Francia" ("originaire du royaume de France").

Sa statue, un peu plus grande que nature, le représente en costume élégant, une pièce d'argent dans une main.

Taxco, à 100 km au sud de Mexico, dans la montagne, prospérait déjà à l'époque précolombienne sous le nom de Tlachco (jeu de balle, en langue nahuatl), grâce à un filon d'argent.

Ses richesses ont été découvertes par Cortes, vainqueur de l'empire aztèque, et exploitées par les Espagnols.

La ville est devenue le plus grand centre minier d?argent du Mexique.

Aujourd?hui, les gisements sont pratiquement épuisés et la ville, toujours capitale de l'orfèvrerie, s?est reconvertie dans le tourisme, avec le statut officiel de monument historique national.


 




 

Vos commentaires