En ce moment
 

MMA: Mayweather n'a pas contacté l'UFC pour défier Nurmagomedov

MMA: Mayweather n'a pas contacté l'UFC pour défier Nurmagomedov
Floyd Mayweather lors du combat face à Conor McGregor à Las Vegas le 25 août 2017 Christian Petersen

Dana White, le patron de l'UFC, le principal organisateur de combats d'arts martiaux mixtes (MMA), a balayé l'idée vendredi d'un combat entre le Russe Khabib Nurmagomedov, sous contrat avec l'UFC, et la légende américaine de la boxe Floyd Mayweather.

"Il ne faut pas prêter attention à ce qui a été dit", a déclaré White à la chaîne de télévision américaine ESPN.

"L'entourage de Mayweather ne nous a pas approché, Khabib est sous contrat avec nous, on n'a parlé avec personne de l'équipe de Floyd, il est très fort pour refaire parler de lui", a-t-il ajouté.

Mayweather s'était dit prêt mercredi à répondre au défi lancé par Nurmagomedov, nouvelle figure de proue des arts martiaux mixtes après sa victoire face à l'Irlandais Connor McGregor.

"On va se battre (...) Je suis mon propre patron, je ne peux pas parler pour Khabib, mais pour moi, on peut finaliser ce combat", avait déclaré Mayweather.

L'Américain, surnommé "Money" (littéralement argent) en référence à sa fortune colossale amassée sur les rings, est resté invaincu durant toute sa carrière professionnelle (50 victoires, 27 avant la limite).

Il était sorti de sa retraite en août 2017 pour affronter en août 2017 McGregor dans un duel controversé qu'il avait remporté par arrêt de l'arbitre à la 10e reprise et qui lui aurait rapporté plus de 300 millions de dollars.

Après sa victoire contre McGregor début octobre, Nurmagomedov, champion UFC des poids légers, avait défié Mayweather.

"Allez Floyd! Il faut qu'on se batte maintenant, 50-0 contre 27-0. On est les deux gars qui ne perdent jamais. Dans la jungle, il ne peut y avoir qu'un lion. Bien sûr, c'est moi le lion", avait-il lancé.

L'agent de Nurmagomedov, Ali Abdelaziz, a de son côté déclaré à ESPN, qu'il était "ouvert à des discussions si Floyd voulait affronter Khabib."

"On a deux sportifs qui sont invaincus, Khabib représente 2,5 milliards de musulmans à travers le monde, certains des pays les plus riches de la planète le soutiennent, tandis que Floyd est une superstar, cela pourrait être un sacré choc", a-t-il expliqué.

Le mois dernier, Mayweather avait déjà évoqué un retour sur les rings, pour affronter son grand rival philippin Manny Pacquiao, trois ans après un premier duel présenté à l'époque comme le "combat du siècle".

Il a depuis indiqué qu'il voulait, outre Nurmagomedov, affronter de nouveau McGregor.

Vos commentaires