En ce moment
 

Mondial 2018 - Nabil Maaloul: "On savait que la Belgique serait un adversaire extrêmement difficile"

(Belga) Après sa défaite 5-2 face à la Belgique samedi, la Tunisie est pratiquement éliminée de la Coupe du monde de football. Le sélectionneur tunisien Nabil Maaloul avait fait part de ses intentions offensives avant la rencontre et il a tenu parole. On a eu droit à un match ouvert samedi à Moscou, où les Diables Rouges auraient pu alourdir l'addition avec davantage de réalisme.

"Nous avons essayé d'attaquer. Je ne comprends donc pas qu'on nous reproche maintenant de ne pas avoir bien défendu", a déclaré Maaloul en conférence de presse d'apès-match. "En face de nous, il y avait des joueurs comme Eden Hazard ou Romelu Lukaku. Comme nous nous y attendions, cela a été un match extrêmement difficile, extrêmement dur. Dès le tirage au sort, on savait que la Belgique serait un adversaire extrêmement difficile. Il ne faut pas oublier que les Belges sont supérieurs. Mais nous tenons à présenter nos excuses aux supporteurs tunisiens nombreux dans le stade (environ 15.000, ndlr), nous avons fait de notre mieux, nous tâcherons de nous améliorer à l'avenir". La Belgique a ouvert le score après 6 minutes sur penalty. "Je n'ai pas vu la séquence en vidéo mais si la VAR dit qu'il y avait faute, pour moi c'est bon", dit le coach tunisien. "Et même si le pénalty n'avait pas été accordé, l'équipe belge aurait pu marquer plus de buts s'il n'y avait pas eu notre gardien qui a très très bien joué". Lundi, l'Angleterre avait eu plus de mal à battre la Tunisie, s'imposant 2-1 en fin de rencontre grâce à Harry Kane. "Les deux équipes ont un autre style", dit Nabil Maaloul. "L'Angleterre est encore plus offensive. La Belgique profite des espaces entre l'entrejeu et la défense. Tactiquement, il n'y a pas tellement de différences, les deux équipes jouent avec une défense à trois. Physiquement, les deux équipes sont très fortes, avec une majorité de joueurs évoluant en Premier League". En plus de la défaite, la Tunisie a dû remplacer deux joueurs blessés avant la pause. "Le moral est très important dans un match et ce n'était pas facile aujourd'hui. Nous avons reçu un coup, deux joueurs sont blessés et nous encaissons le 3e but avant la mi-temps. Cela a faussé le jeu pour nous". (Belga)

Vos commentaires