En ce moment
 
 

Mondial-2019 de rugby: grosse première séance d'entraînement matinal pour les All Blacks

Mondial-2019 de rugby: grosse première séance d'entraînement matinal pour les All Blacks
Les All Blacks à l'entraînement au Kashiwanoha Park Stadium de Kashiwa, le 11 septembre 2019Behrouz MEHRI

La sélection de Nouvelle-Zélande, double championne du monde en titre, s'est livrée à une grosse première séance d'entraînement mercredi à Kashiwa, une séance avancée tôt le matin à cause de la canicule, à dix jours d'affronter les Springboks le 21 septembre, dans l'un des premiers grands chocs de la Coupe du monde de rugby.

"C'est la première fois en trois ans que nous disposons d'une semaine entière d'entraînement sans avoir un match au bout. C'est probablement pourquoi nous nous sommes sentis très bien aujourd'hui, avec un entraînement qui a été très intense", a souligné l'entraîneur-assistant Ian Foster. "Les joueurs ont été très réceptifs et ont très bien pigé ce qu'ils avaient à faire".

Les All Blacks se sont entraînés très tôt à Kashiwa, au nord-est de Tokyo dans la grande banlieue de la capitale nippone, afin d'éviter la forte chaleur. "Je vous fais un bref résumé, il fait très chaud", a déclaré l'entraîneur-assistant Ian Foster, alors que le mercure a atteint 38 degrés mercredi.

"Nous avons changé l'heure prévue de notre entraînement pour échapper à cette chaleur, plus forte dans l'après-midi, c'est une question de bon sens, mais ça nous a convenus", a poursuivi Foster.

"Nous avions quelques joueurs revenus la semaine dernière avec quelques bobos mais nous nous nous sommes réjouis des progrès constatés, ce qui nous a mis dans de bonnes dispositions", a ajouté le coach avant de confirmer que l'ouvreur Richie Mo'unga, qui souffre d'une épaule, sera rétabli à temps pour l'affrontement contre les Springboks.

"Nous aurons à affronter une équipe d'Afrique du Sud en pleine confiance mais ils vont devoir se coltiner une équipe des All Blacks déterminée", a encore déclaré Foster, "ravi du tirage au sort parce que nous allons rentrer d'emblée dans le vif du sujet".

Après l'Afrique du Sud, qui était venue obtenir le match nul 16-16 contre la Nouvelle-Zélande le 27 juillet à Wellington, les doubles champions du monde auront une suite plus facile dans le groupe B, avec l'Italie, le Canada et la Namibie comme autres adversaires.

Vos commentaires