En ce moment
 

Pages et pubs: nouvelles mesures de Facebook pour plus de "transparence"

Pages et pubs: nouvelles mesures de Facebook pour plus de
Sheryl Sandberg, numéro deux de Facebook, le 18 janvier 2017 à Davos (Suisse)FABRICE COFFRINI
Facebook

Facebook, bien décidé à redorer son image après une série de violentes controverses, a annoncé jeudi de nouvelles mesures destinées à mieux informer ses utilisateurs sur l'origine de certains contenus, notamment publicitaires.

Après des mois de critiques autour des manipulations politiques et électorales de la plateforme puis de la protection des données personnelles avec le scandale Cambridge Analytica, le groupe américain multiplie annonces et prises de parole pour montrer son engagement, une opération séduction qui s'intensifie à mesure qu'approchent de nouvelles échéances électorales, notamment au Brésil mais surtout à l'automne aux Etats-Unis.

"Nous avons appris, au travers de sujets difficiles --de l'ingérence dans les élections à la protection des données en passant par les +fake news+-- que nous avons investi de façon insuffisante dans le contrôle actif de l'écosystème que nous avons construit", a dit la numéro deux du groupe Sheryl Sandberg, lors d'un point presse au siège du groupe dans la Silicon Valley.

"L'une des choses les plus importantes que nous puissions faire (...), c'est de vraiment améliorer la transparence", a-t-elle poursuivi, reprenant des propos déjà tenus par elle-même et par le patron-fondateur Mark Zuckerberg.

Facebook tire la quasi-totalité de ses revenus de la vente d'espaces publicitaires, ces contenus "sponsorisés" qui fleurissent sur les fils d'actualités des utilisateurs, ciblés finement grâce aux données personnelles, fournies par les usagers et exploitées par Facebook.

Parmi les nouvelles mesures, les usagers de Facebook, Messenger et Instagram peuvent désormais voir quelles sont toutes les pubs financées par un même annonceur même s'ils ne les reçoivent par sur leurs fils d'actualités. Ils peuvent aussi avoir accès aux noms des personnes ayant créé des Pages --ces comptes d'entreprises, organisations, marques ou encore de personnalités ou de causes auxquelles on peut s'abonner-- et à quelle date elles ont été créées.

Concernant les publicités politiques, les mesures déjà en place aux Etats-Unis (mention explicite du caractère politique, détails sur qui les a financées..) sont en train d'être déployées au Brésil, où se déroule cet automne l'élection présidentielle, a aussi annoncé Facebook.

Twitter a également annoncé jeudi des mesures similaires permettant à ses usagers du monde entier de prendre connaissance de toutes les publicités diffusées sur le réseau tandis que toute publicité électorale nationale aux Etats-Unis sera explicitement signalée comme telle.

Vos commentaires