En ce moment
 

Panama: Copa reprendra ses vols avec le Venezuela la semaine prochaine

Panama: Copa reprendra ses vols avec le Venezuela la semaine prochaine
Un écran à l'aéroport international de Caracas annonce la suspension des vols de la compagnie panaméenne Copa, le 6 avril 2018 au VenezuelaFederico PARRA

La compagnie aérienne panaméenne Copa reprendra mardi ses vols à destination et en provenance du Venezuela, a-t-elle affirmé vendredi, au lendemain de l'annonce du rétablissement des liaisons aériennes entre les deux pays.

"Nous espérons reprendre les vols à destination du Venezuela le plus vite possible, mais cela ne peut pas se faire du jour au lendemain car ils ont été annulés et il n'y a pas de passagers, donc nous ne pouvons pas faire voler des avions vides", a déclaré le président de Copa, Pedro Heilbron.

Dans un autre communiqué, la compagnie a annoncé que les vols à destination du Venezuela reprendraient "de manière progressive à partir de mardi".

Ces déclarations du dirigeant de Copa interviennent au lendemain de l'annonce par les gouvernements du Panama et du Venezuela du rétablissement de leurs ambassadeurs et de leurs liaisons aériennes après une crise diplomatique déclenchée par le Panama.

La crise diplomatique entre les deux pays avait éclaté en mars après la publication par le Panama d'une liste de 55 personnes vénézuéliennes, dont le président socialiste Nicolas Maduro, considérées comme "à haut risque" pour le "blanchiment d'argent, le financement du terrorisme et le financement de la prolifération des armes de destruction massive".

Le gouvernement de M. Maduro avait suspendu pour trois mois les relations économiques et financières avec des hauts dirigeants et des entreprises panaméennes, parmi lesquelles la compagnie aérienne Copa, une des dernières à desservir le Venezuela en crise.

En représailles à ces sanctions, le Panama avait annoncé le 11 avril la suspension pour trois mois des vols des compagnies vénézuéliennes.

Dix vols quotidiens relient le Panama avec trois villes du Venezuela: Caracas, Valence et Maracaibo.

Vos commentaires