En ce moment
 

Pirates informatiques: Pékin dénonce des accusations américaines montées de toutes pièces

Chine

(Belga) Le gouvernement chinois a protesté vendredi contre l'inculpation aux Etats-Unis de deux de ses ressortissants mis en cause pour des attaques informatiques contre 12 pays, dénonçant "des accusations montées de toutes pièces".

"La Chine a déjà remis une protestation solennelle aux Etats-Unis", a annoncé le ministère chinois des Affaires étrangères dans un communiqué, au lendemain de l'annonce par Washington de l'inculpation de deux "pirates informatiques associés au gouvernement chinois". Zhu Hua et Zhang Shilong sont accusés de faire partie d'un groupe à l'origine d'intrusions dans des ordinateurs afin de voler des données confidentielles et des secrets industriels à des dizaines d'entreprises de 12 pays, dont les Etats-Unis, la France, l'Allemagne, le Canada et le Royaume-Uni. Dans son communiqué, le régime communiste appelle les Etats-Unis à "cesser de salir la Chine à propos des questions de cybersécurité" et avertit que les poursuites contre les deux citoyens chinois risquent de provoquer "de graves dommages aux relations entre les deux pays". Pékin et Washington sont déjà aux prises avec une guerre commerciale et en désaccord après l'arrestation au Canada d'une haute responsable de l'équipementier chinois en télécommunications Huawei, dont les Etats-Unis réclament l'extradition. Dans son communiqué, la diplomatie chinoise accuse l'administration américaine de rejeter sur la Chine des fautes qu'elle commet elle-même. "Ce n'est un secret pour personne que les Etats-Unis dirigent à grande échelle un réseau de vol et de surveillance à l'encontre de gouvernements, d'entreprises et de particuliers étrangers", accuse Pékin. Les accusations américaines "ne sont que du vent", dénonce le communiqué, qui appelle les autres pays à "cesser de diffamer délibérément la Chine afin de ne pas nuire à leurs relations bilatérales" avec elle. (Belga)

Vos commentaires