En ce moment
 

Poutine dénonce des "forces" aux USA "prêtes à sacrifier les relations russo-américaines"

Russie

(Belga) Le président russe Vladimir Poutine a dénoncé jeudi les "forces" aux Etats-Unis "prêtes à sacrifier les relations russo-américaines", deux jours après le sommet à Helsinki avec son homologue américain Donald Trump, très critiqué dans son pays pour sa position conciliante.

"Nous voyons qu'il y a des forces aux Etats-Unis qui sont prêtes à facilement sacrifier les relations russo-américaines à leurs ambitions", a déclaré M. Poutine, dans un discours devant les ambassadeurs de Russie réunis à Moscou. Ces forces "sont prêtes à sacrifier les intérêts de leurs alliés et même les garanties de leur propre sécurité", a affirmé le maître du Kremlin, rappelant notamment dans ce contexte que le traité de réduction du nombre des armes nucléaires entre la Russie et les Etats-Unis, le New START, devait expirer en 2021. "Si on ne commence pas dès aujourd'hui, dès maintenant, le travail visant à prolonger ce traité, dans un an et demi, il va tout simplement expirer, il n'existera plus", a souligné M. Poutine. Depuis le sommet ayant réuni lundi à Helsinki Donald Trump et Vladimir Poutine, le président américain est sous le feu de critiques aux Etats-Unis, y compris dans son propre camp, pour ses déclarations jugées trop conciliantes vis-à-vis du chef de l'Etat russe. "La Russie reste néanmoins ouverte à un renforcement des contacts avec les Etats-Unis, sur la base de l'égalité et des avantages mutuels", a-t-il assuré. "Nous avons besoin d'un nouvel ordre du jour positif visant à aboutir à un travail commun, à trouver des points de contact. Nous en avons parlé bien évidemment au cours de la rencontre avec le président américain Donald Trump", a-t-il ajouté. (Belga)

Vos commentaires