En ce moment
 

Présidentielles aux Maldives: confirmation de l'élection de l'opposant Ibrahim Solih

Présidentielles aux Maldives: confirmation de l'élection de l'opposant Ibrahim Solih
Le président-élu des Maldives Ibrahim Mohamed Solih le 23 septembre 2018 à Malé-

Le candidat de l'opposition, Ibrahim Mohamed Solih, a été déclaré officiellement samedi président-élu des Maldives, après sa victoire surprise et sans appel aux élections du 23 septembre, ont annoncé les autorités électorales.

Ibrahim Mohamed Solih a remporté 58,4% des suffrages soit 134.705 voix, contre 41,6% et 96.502 voix en faveur du président sortant, Abdulla Yameen, a indiqué le responsable de la commission électorale, Ahmed Shareef.

"Nous avons reçu de nombreuses menaces pour reporter l'annonce (des résultats) à la suite d'accusations sans fondement", a-t-il expliqué à Male, la capitale de l'archipel des Maldives, dans l'océan Indien.

"Il y a eu plus de 400 plaintes, mais aucune d'entre elles n'était susceptible de modifier le résultat", a-t-il poursuivi.

Des partisans de Abdulla Yameen avaient assuré qu'ils n'avaient pu voter, ainsi que d'autres électeurs. Près de 90% de l'électorat, soit 262.135 personnes, ont cependant déposé leur bulletin dans l'urne, selon les résultats officiels.

Ibrahim Mohamed Solih bénéficiait de l'appui de quatre partis de l'opposition. Il doit prêter serment le 17 novembre, à la fin du mandat de Abdulla Yameen, marqué par une dérive autoritaire qui a entaché à l'étranger l'image de l'archipel connu pour ses plages paradisiaques prisées des touristes.

En dépit de sa défaite très nette aux élections présidentielles, Abdulla Yameen conserve la direction de son parti, le Parti du progrès des Maldives. Lors d'un congrès à huis-clos, le premier depuis le scrutin présidentiel, la formation a élu vendredi soir le président sortant à sa tête. Il n'y avait pas d'autre candidat.

Vos commentaires