En ce moment
 
 

Procédure de destitution de Trump - Les démocrates exigent des documents du ministre de l'Energie de Trump

Procédure de destitution de Trump - Les démocrates exigent des documents du ministre de l'Energie de Trump

(Belga) Des parlementaires démocrates ont exigé jeudi que le ministre américain de l'Energie Rick Perry leur fournisse des documents dans le cadre de l'enquête ouverte en vue de destituer le président Donald Trump.

Les présidents de trois commissions de la Chambre des représentants ont adressé une injonction formelle à Rick Perry pour qu'il leur transmette ces documents d'ici au 18 octobre. "Si vous refusez de vous y plier, même à la demande du président ou de la Maison Blanche, cela représentera une preuve d'entrave au travail du Congrès et pourra être utilisé contre vous et le président", ont ajouté les élus Adam Schiff, Elijah Cummings et Eliot Engel dans leur courrier. "Des articles récents ont suscité des interrogations sur le rôle que vous auriez pu jouer, en transmettant le message sans nuance du président à son homologue ukrainien", ont-ils ajouté, en référence à l'échange téléphonique estival entre Donald Trump et Volodymyr Zelensky, au coeur de la procédure de destitution. Le locataire de la Maison Blanche avait à cette occasion demandé à son homologue d'enquêter sur Joe Biden, qui pourrait l'affronter lors de la présidentielle de 2020, et sur les affaires de son fils Hunter en Ukraine. Il avait recommandé à M. Zelensky de se mettre en contact avec son avocat personnel Rudy Giuliani à ce sujet. Dans leur courrier, les démocrates font également référence à des soupçons de "pressions" exercées par Rick Perry pour faire entrer dans la structure de direction de la compagnie publique d'énergie ukrainienne "des personnes impliquées dans les efforts de Rudy Giuliani". Depuis leur décision explosive d'initier une procédure de destitution contre Donald Trump, le 24 septembre, les démocrates ont adressé de nombreuses injonctions dans l'espoir de réunir le plus rapidement possible les éléments qui leur permettront de rédiger des articles de mise en accusation du président. La Maison Blanche a refusé samedi de coopérer et a ordonné à l'exécutif de ne pas répondre aux requêtes du Congrès, dénonçant une enquête "partisane et anticonstitutionnelle". Si la Chambre devait voter l'"impeachment" du président, il reviendrait au Sénat de le juger. Si les républicains, majoritaires à la chambre haute continuent de faire bloc autour de lui, Donald Trump a toutes les chances d'échapper à la destitution. (Belga)

Vos commentaires