En ce moment
 
 

Royaume-Uni: 21 migrants interceptés dans la Manche

Royaume-Uni: 21 migrants interceptés dans la Manche
Photo diffusée le 18 février 2019 par la Société nationale de sauvetage en mer d'un navire britannique portant secours à des migrants pendant leur tentative de traverser la MancheHandout

Les autorités britanniques ont annoncé avoir intercepté mercredi deux petits bateaux transportant 21 migrants, dont l'un a dû être transféré à l'hôpital en hélicoptère.

L'opération fait suite à l'interception de 86 migrants mardi, traversant la Manche vers l'Angleterre à bord de petites embarcations, l'un des chiffres les plus importants pour une seule journée.

Selon un communiqué du ministère de l'Intérieur, la police aux frontières a été alertée de la présence d'un premier bateau en mer mercredi vers 01H30 (00H30 GMT). Les huit hommes à bord ont dit être des Iraniens.

La seconde embarcation a été repérée vers 07H40 (06H40 GMT). Elle transportait une femme et douze hommes, dont les nationalités n'ont pas encore été établies. Un des occupants, malade, a été transféré à l'hôpital pour être soigné.

Mettant en exergue les dangers de telles traversées, le ministère de l'Intérieur a souligné qu'elles étaient organisées par des "gangs criminels qui se fichent de la perte de vies humaines".

"Nous travaillons étroitement à tous les niveaux avec les autorités françaises pour lutter contre cette activité dangereuse et illégale", a souligné un porte-parole.

Mardi, la police aux frontières avait appréhendé 86 migrants, dont des femmes et des enfants. Emmenés à Douvres (sud de l'Angleterre), ils étaient originaires d'Iran, d'Afghanistan, du Pakistan, des Philippines, d'Irak, de Turquie et du Vietnam.

Au cours d'une rencontre le 29 août, les ministres britannique et français de l'Intérieur, Priti Patel et Christophe Castaner, ont évoqué la possibilité d'un "appui financier" du Royaume-Uni pour "juguler" les traversées de la Manche par des migrants, en forte augmentation depuis le début de l'année.

Depuis janvier, 1.450 migrants ont tenté de traverser la Manche selon les autorités maritimes françaises, contre 586 en 2018.

Les plus désespérés tentent de traverser à la nage le détroit large d'une trentaine de kilomètres en son point le plus étroit.

Vos commentaires