Ski: Miradoli dans le Top 5 à Cortina, Vonn seulement 15e

Ski: Miradoli dans le Top 5 à Cortina, Vonn seulement 15e
Romane Miradoli lors de la descente de Cortina d'Ampezzo, en Italie, le 18 janvier 2019Tiziana FABI

Habituée à l'extraordinaire, l'Américaine Lindsey Vonn a dû être "réaliste" vendredi et se contenter de la 15e place pour sa course de reprise lors de la descente de Cortina d'Ampezzo (Italie), qui a vu la Française Romane Miradoli prendre une belle 5e place, le meilleur résultat de sa carrière.

Miradoli était déjà entrée dans le Top 5, lors du Super G de La Thuile (Italie) en février 2016. Mais elle n'avait jamais aussi bien figuré en descente, discipline où elle n'avait jusqu'alors jamais réussi à entrer dans le top 10.

Après sa 6e place en décembre lors du Super G de Lake Louise, la skieuse de Flaine a donc confirmé en Italie ses bonnes dispositions cette saison.

"La confiance on en parle beaucoup, mais c'est clair que c'est ça aussi. On y croit de plus en plus, on se sent solide", a-t-elle expliqué à l'AFP après la course.

"C'est vraiment super. Ca monte crescendo cette saison, ça donne le sourire, ça donne une patate de fou et ça donne cette impression que rien ne peut m'arriver. J'avais juste envie d'envoyer, de skier vite et de rectifier les petites fautes de l'entraînement", a-t-elle ajouté.

Alors qu'une autre descente et un Super G sont encore au programme samedi et dimanche sur l'Olympia delle Tofane, la Française ne s'emballe pas pour autant.

"C'est encore nouveau pour moi. Il faut savoir être régulière, ne pas en rajouter et ne pas se tromper entre l'envie et ce qu'on peut vraiment mettre en place, surtout en descente. En Super G, il y a moins de questions à se poser, je veux juste aller vite", a-t-elle dit.

- Les genouillères de Vonn -

Dans une course remportée vendredi par l'Autrichienne Ramona Siebenhofer devant la Slovène Ilka Stuhec et une autre Autrichienne, Stephanie Venier, la véritable attraction à Cortina était le grand retour de Lindsey Vonn, que l'on n'avait pas encore vu skier cette saison en Coupe du Monde.

Blessée au genou gauche en début de saison, l'Américaine aux 82 succès a logiquement paru loin de sa meilleure forme et a fini à 1 sec et 19 centièmes de Siebenhofer, victorieuse en Coupe du Monde pour la première fois de sa carrière.

Dans l'aire d'arrivée, Vonn a levé les bras d'un air désolé et a envoyé des baisers vers la foule.

"C'est une bonne chose de faite. Je dois être réaliste et accepter que je n'ai pas pu skier pendant quelques mois. C'est un bon début", a ensuite déclaré l'Américaine après la course.

Sur une piste où elle a triomphé 12 fois (six en descente et six en super-G) et avec un départ abaissé du fait des chutes de neige nocturnes, l'Américaine a été performante sur le haut du parcours avant d'avoir plus de difficulté sur la partie technique, peut-être handicapée par son genou gauche.

"Pendant ma carrière, je n'ai skié que deux fois avec des genouillères. Et clairement, ça n'est pas très aérodynamique. Mais c'est comme ça, je fais ce que je dois faire", a-t-elle encore déclaré, expliquant avoir couru avec des protections autour de ses deux genoux.

A 34 ans, Vonn a annoncé qu'elle prendrait sa retraite après les épreuves de Lake Louise (Canada) en tout début de saison prochaine. Avec 82 victoires, elle n'est qu'à quatre succès du record absolu, hommes et femmes confondus, détenu par le Suédois Ingemar Stenmark (86).

Vos commentaires