En ce moment
 
 

Sophie et Coline ont été arrachées à leur famille au Guatemala dans les années 80: elles font partie des "enfants volés"

Sophie et Coline ont été arrachées à leur famille au Guatemala dans les années 80: elles font partie des
© DR

Entre 1960 et 1996, le Guatemala est bousculé par une violente guerre civile. Durant cette période, 5.000 enfants disparaissent. Coline et Sophie sont nées au Guatemala dans les années 80. Elles ont été adoptées à l'international et ont passé toute leur vie en Belgique.

Ils ont été "donnés" à l'adoption. Entre 1960 et 1996, une guerre civile fait rage au Guatemala. Des milliers d'enfants sont extraits des zones de conflit et séparés de leur famille. Ils se retrouvent "donnés" à l'adoption. Coline et Sophie sont nées dans les années 80 au Guatemala. Elles font partie de ces enfants qui, du jour au lendemain, ont été enlevés à leur famille. Elles ont passé toute leur vie en Belgique, mais l’appel des racines a été plus fort que tout. 

L'histoire raconte qu'elles ont été abandonnées à la naissance. Mais en 2017, les deux femmes se rendent compte que tout est faux. Un coup dur pour Sophie. "C'est pas facile quand on est adoptée de se construire. Quand on se rend compte que tout peut être faux jusqu'à la date de naissance ou son nom...", lâche-t-elle.


100 dossiers introduits

Aujourd’hui, elles poursuivent la recherche de la vérité. Coline a retrouvé sa famille biologique via Facebook. "Ça a pris beaucoup de temps pour discuter avec elle. Il y avait la barrière de la langue au départ et elle m'a dit 'C'est pas possible que tu sois vivante, pour moi t'es morte'", explique-t-elle. 

De son côté, Sophie cherche toujours. Une enquête judiciaire est en cours mais les deux jeunes femmes veulent pouvoir aider les autres enfants volés à retrouver leurs racines. Elles ont créé leur association "Racines perdues". En un an, 100 dossiers ont été introduits, 8 d'entre eux ont retrouvé leur parents. 

Vos commentaires