Soudan: un mort, six blessés par balles lors d'une manifestation

(Belga) Un manifestant est décédé des suites de ses blessures mercredi au cours d'une manifestation anti-gouvernementale à Omdurman, la grande ville du Soudan située en face de la capitale Khartoum, et six autres ont été blessés par des tirs, a appris l'AFP de source médicale.

"La personne blessée a été transportée à l'hôpital mais elle est décédée de suites de ses blessures", a déclaré un médecin ayant requis l'anonymat, sans préciser la nature de ses blessures. Selon un autre médecin, six autres manifestants ont été soignés dans le principal hôpital d'Omdurman pour des blessures par balles. "J'ai moi même donné des médicaments à six personnes blessées par balles", a-t-il dit. Mercredi, des centaines de manifestants ont participé à un nouveau rassemblement anti-gouvernemental à Omdurman, sur la rive occidentale du Nil, peu après un rassemblement de plusieurs milliers de manifestants qui ont acclamé le président soudanais Omar el-Béchir à Khartoum pour soutenir son régime. Les manifestants anti-gouvernementaux ont été dispersés à Omdurman par les policiers à l'aide de gaz lacrymogènes. Des médecins du principal hôpital de la ville ont indiqué que la police avait tiré du gaz lacrymogène dans l'établissement. Des manifestants en colère ont déferlé dans les rues depuis décembre, après la décision du gouvernement de tripler le prix du pain, alors que le Soudan, en plein marasme économique et disposant de faibles réserves en devises étrangères, est confronté à une inflation de 70%. Les autorités ont jusqu'à présent confirmé un bilan de 19 morts dont deux membres des services de sécurité au cours des manifestations qui ont débuté le 19 décembre. L'ONG Human Rights Watch a pour sa part fait état d'un bilan de 40 morts, dont des enfants. (Belga)

Vos commentaires